Pour vivre ici
1 7 5
5

Pour vivre ici

Can. 2018. Drame psychologique de Bernard Émond avec Élise Guilbault, Sophie Desmarais, Danny Gilmore. En deuil de son mari, une infirmière retraitée de Baie-Comeau trouve davantage de réconfort auprès de l'ex-petite amie de son fils décédé que de ses deux autres enfants. Méditation ténue sur le deuil et l'ingratitude filiale. Narration redondante, au ton romanesque emprunté. Mise en images sereinement poétique. Jeu sobre mais inégal d'É. Guilbault. (sortie en salle: 23 février 2018)

Général Général

Genre : Drame psychologique
Durée : 90 min.
Production : Bernadette Payeur
Réalisation : Bernard Émond
Scénario :
Photographie : Jean-Pierre St-Louis
Montage : Annie Jean
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Élise Guilbault
Sophie Desmarais
Danny Gilmore
Amena Ahmad
Marie Bernier
Claude Lemieux

Ébranlée par la mort de son mari, une infirmière retraitée de Baie-Comeau trouve réconfort auprès de l'ex-petite amie de son fils décédé, ses deux autres enfants, trop absorbés par leurs problèmes professionnels et personnels, n'ayant pas de temps à lui consacrer.

L’avis de Mediafilm

Pour leur quatrième collaboration, Bernard Émond et Élise Guilbault proposent une autre méditation austère, cette fois sur les thèmes du deuil et de l'ingratitude filiale. Loin d'atteindre les sommets de LA NEUVAINE, ce nouvel effort apparaît hélas mince et plutôt maladroit dans son exécution, malgré une mise en images inspirée, sereinement poétique.

Revue de presse

Chronique d'une résurrection annoncée

"POUR VIVRE ICI évoque avec délicatesse, sans éclats mélodramatiques, l’histoire de cette renaissance après la mort de ceux qu’on aime, et une radiographie de l’effritement des liens familiaux, le tout décrit par la voix mélancolique d’Angèle Coutu, narratrice distanciée de ce road-movie aux accents parfois mystiques."

L'âme en road movie

"Et puis, il y a Élise Guilbault. Retrouvant Bernard Émond une quatrième fois, l'actrice, dont l'approche du jeu vise ici le dépouillement, est une fois de plus remarquable en communiquant au spectateur les moindres vibrations de son personnage, avec une grande économie de moyens. Du grand art."

Critique

"Après avoir perdu son mari, Monique n’est jamais seule même si le film ne cesse de le répéter par le biais d’une voix-off qui ne fait que dicter au spectateur ce qu’il est censé ressentir sur le moment."

Le devenir du monde

"face à ce nouvel opus qui pourrait avoir valeur testamentaire et prétendre au statut d’oeuvre-somme puisqu’il s’agirait selon le réalisateur de son dernier film, force est de constater qu’il n’y a plus aujourd’hui grande source d’étonnement à l’écran pour le spectateur. Campé sur les sentiers battus d’un territoire imaginaire maintes fois arpenté, POUR VIVRE ICI reproduit de fait un système figé, fonctionnant en boucle, qui aurait perdu en chemin une partie de sa vitalité."

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Incroyable 2, Les Les Incroyable 2
Mediafilm

É.-U. 2018. Film d'animation de Brad Bird. Classement: Général.


Le président d'une multinationale des télécommunications engage Elastigirl pour lutter contre le crime organisé. Pendant que cette dernière se couvre d'honneurs et de gloire médiatique, son mari, M. Incroyable, est confiné au rôle de père au foyer.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!