Square, The
1 7 4
4

The Square

Suèd. 2017. Comédie dramatique de Ruben Ostlund avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Terry Notary. Alors qu'il prépare une exposition sur le thème de l'altruisme, un conservateur de musée subit un vol qui l'amène à prendre des décisions regrettables et à poser des gestes égoïstes. Critique sociale féroce, doublée d'une réflexion originale sur la liberté d'expression. Intrigue secondaire peu aboutie. Des longueurs. Réalisation assurée. Excellent C. Bang. (sortie en salle: 24 novembre 2017)

13 ans + 13 ans +

Genre : Comédie dramatique
Durée : 145 min.
Réalisation : Ruben Ostlund
Scénario :
Photographie : Fredrik Wenzel
Montage : Jacob Secher Schulsinger
Pays : Suède
Allemagne
France
France
Danemark
Distributeur : EyeSteelFilm
Interprètes : Claes Bang
Elisabeth Moss
Terry Notary
Dominic West
Récompenses

Alors qu'il prépare une exposition sur le thème de l'altruisme, le conservateur d'un musée de Stockholm se fait voler son téléphone et son portefeuille. L'incident l'amène à prendre des décisions regrettables et à poser des gestes égoïstes.

L’avis de Mediafilm

Le réalisateur de FORCE MAJEURE continue de dénoncer la lâcheté des hommes dans THE SQUARE. Ce nouveau film se distingue toutefois du précédent par son champ d'action plus large, ainsi que par son ton, plus féroce et provocateur. À ce projet ambitieux, Ruben Ostlund greffe un éloge subtilement émouvant de la transmission des valeurs et une réflexion d'une brûlante actualité sur les limites de la liberté d'expression, articulée de manière assez perverse. Cependant, la satire du milieu de l'art contemporain manque de piquant et d'originalité, tandis qu'une sous-intrigue sentimentale apparaît superflue et d'un insolite factice. La mise en scène est toutefois assurée et visuellement riche, quoique moins rigoureuse que dans FORCE MAJEURE. Du reste, un montage plus resserré aurait permis d'éliminer certaines longueurs. Présent dans presque tous les plans, Claes Bang campe avec beaucoup d'intensité un homme pétri de contradictions. (Texte rédigé en mai 2017, dans le cadre du festival de Cannes - Compétition officielle)

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

26 février 2018, 23:40:26

Des segments ici est là sont drôles ou pertinents mais le propos est dilué à cause de la durée excessive du film.

1 7 4

J'attribue à ce film la Cote 4

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Hikari Hikari
Mediafilm

Jap. 2017. Drame psychologique de Naomi Kawase avec Ayame Misaki, Masatoshi Nagase, Tatsuya Fuji.


En deuil de son père et aux prises avec une mère sénile qui vit à la campagne, une narratrice de films pour personnes aveugles fait la connaissance d'un photographe bourru, qui accepte mal de perdre progressivement la vue.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!