Rome, ville ouverte
1 7 1
1

Rome, ville ouverte (Roma, Citta aperta)

It. 1946. Drame de guerre de Roberto Rossellini avec Anna Magnani, Aldo Fabrizi, Marcello Pagliero. Quelques aspects de la Résistance italienne durant la dernière guerre mondiale. Chef-d'oeuvre du néoréalisme italien. Peinture authentique, objective et tragique d'une communauté vivant sous occupation. Sujet traité avec un rare souci de vérité. Réalisation d'une extraordinaire simplicité d'expression. Interprétation remarquable.

Général Général

Genre : Drame de guerre
Durée : 90 min.
Réalisation : Roberto Rossellini
Scénario :
Photographie : Ubaldo Arata
Musique : Renzo Rossellini
Montage : Eraldo Da Roma

La Gestapo recherche le chef de la Résistance italienne. Un prêtre et des patriotes l'aident à se cacher afin de pouvoir continuer la lutte contre les Allemands. Mais le chef, découvert par l'ennemi, sera mis à la torture et le prêtre, fusillé.

L’avis de Mediafilm

It. 1946. Drame de guerre de Roberto Rossellini avec Anna Magnani, Aldo Fabrizi, Marcello Pagliero. Quelques aspects de la Résistance italienne durant la dernière guerre mondiale. Chef-d'oeuvre du néoréalisme italien. Peinture authentique, objective et tragique d'une communauté vivant sous occupation. Sujet traité avec un rare souci de vérité. Réalisation d'une extraordinaire simplicité d'expression. Interprétation remarquable.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Hikari Hikari
Mediafilm

Jap. 2017. Drame psychologique de Naomi Kawase avec Ayame Misaki, Masatoshi Nagase, Tatsuya Fuji.


En deuil de son père et aux prises avec une mère sénile qui vit à la campagne, une narratrice de films pour personnes aveugles fait la connaissance d'un photographe bourru, qui accepte mal de perdre progressivement la vue.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!