Passion Van Gogh, La
1 7 3
3

La Passion Van Gogh (Loving Vincent)

G.-B. 2017. Film d'animation de Dorota Kobiela, Hugh Welchman avec Douglas Booth, Saoirse Ronan, Robert Gulaczyk. En 1891, un an après la mort du peintre Vincent Van Gogh, le fils de son facteur mène une enquête personnelle qui l'incite à remettre en question la thèse officielle du suicide. Oeuvre éblouissante et très originale. Angle biographique inusité, fondé sur une ancienne hypothèse judiciaire. Fusion audacieuse de tournage réel, de rotoscopie et de peinture sur film. Jeu délibérément atone. (sortie en salle: 27 octobre 2017)

Général Général

Genre : Film d'animation
Durée : 95 min.
Réalisation : Dorota Kobiela
Hugh Welchman
Scénario :
Photographie : Tristan Oliver
Lukasz Zal
Musique : Clint Mansell
Montage : Dorota Kobiela
Justyna Wierszynska
Pays : Grande-Bretagne
Pologne
Distributeur : Métropole Films Distribution
Interprètes : Douglas Booth
Saoirse Ronan
Robert Gulaczyk
Eleanor Tomlinson
Chris O'Dowd
Jerome Flynn
John Sessions
Helen McCrory
Aiden Turner

En 1891, un an après la mort de Vincent Van Gogh, Armand Roulin, fils du facteur et grand ami du peintre hollandais, est chargé d'aller porter à Paris une ultime lettre à Théo Van Gogh, le frère du défunt. En apprenant que ce dernier a lui aussi rendu l'âme, Armand se rend à Auvers-sur-Oise, localité du sud de la France où Vincent a vécu ses six derniers mois, afin de remettre la précieuse missive au docteur Gachet, témoin direct de son décès. Mais le médecin étant hors de la ville, l'impétueux Armand en profite pour interroger son entourage et la patronne de l'auberge où résidait l'artiste. Sa petite enquête l'amène à remettre en question la thèse du suicide, communément admise.

L’avis de Mediafilm

Dans ce film d'animation atypique et fascinant, les auteurs ont abordé la vie de Van Gogh selon un angle inusité, fondant leur récit sur une ancienne hypothèse judiciaire. Et ils ont magnifié son oeuvre picturale par une fusion audacieuse de tournage réel, de rotoscopie et de peinture sur film, comme si les toiles du maître néerlandais se créaient sous nos yeux.

Commentaires

24 novembre 2017, 22:03:26

Un pur délice pour les yeux! C'est une lettre d'amour à un artiste incompris de son époque mais aussi sur la place de l'art dans la vie. Le procédé technique et artistique aurait pu devenir artificiel et freiner l'émotion avec les acteurs mais le résultat est étonnamment fascinant et poétique, et la fin est en effet touchante. Un «Must» pour tous ceux qui aiment la peinture et le cinéma!

1 7 2

J'attribue à ce film la Cote 2

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!