Bataille des sexes, La
1 7 4
4

La Bataille des sexes (Battle of the Sexes)

É.-U. 2017. Drame sportif de Jonathan Dayton, Valerie Faris avec Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough. En 1973, la championne de tennis Billie Jean King affronte dans un match d'exhibition l'ancien numéro un mondial Bobby Riggs, qui défend la supériorité des hommes sur les courts. Aspects personnels et intimes traités avec sensibilité et émotion. Enjeux historiques et sociaux abordés mollement. Réalisation peu inventive mais efficace. E. Stone et S. Carell charismatiques. (sortie en salle: 29 septembre 2017)

Général Général

Genre : Drame sportif
Durée : 121 min.
Réalisation : Jonathan Dayton
Valerie Faris
Scénario :
Photographie : Linus Sandgren
Musique : Nicholas Britell
Montage : Pamela Martin

En 1972, Billie Jean King remporte le US Open. L'euphorie de la championne mondiale de tennis s'estompe toutefois rapidement quand elle réalise que pour ce prestigieux tournoi, elle n'a gagné que cent mille dollars, soit huit fois moins que le vainqueur chez les hommes. Forte du soutien de son époux, la populaire athlète décide de fonder, avec son associée Gladys Heldman et d'autres joueuses professionnelles, un circuit entièrement féminin, doté de ses propres tournois et commanditaires. C'est dans ce contexte que deux événements viennent bouleverser le cours de sa vie: sa rencontre avec une coiffeuse, pour laquelle elle ne peut cacher bien longtemps son attirance, et le match d'exhibition qui l'oppose à Bobby Riggs, ancien numéro 1 mondial âgé de 55 ans, qui tient à prouver que les femmes sont moins fortes que les hommes sur les courts de tennis. Télédiffusée le 20 septembre 1973, cette "bataille des sexes" attire près de 90 millions de spectateurs à travers le monde.

L’avis de Mediafilm

En mettant l'accent sur les dimensions intimes de la vie de King et Riggs (charismatiques Emma Stone et Steve Carell), le film gagne en émotion. Mais il perd un peu de son souffle quand vient le moment d'illustrer l'importance historique et symbolique de ce match. Les coréalisateurs de LITTLE MISS SUNSHINE mettent le tout en scène avec efficacité, à défaut d'invention.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!