Apparition, L'
1 7 4
4

L' Apparition

Fr. 2018. Drame de Xavier Giannoli avec Vincent Lindon, Galatea Bellugi, Anatole Taubman. Un reporter français est chargé par les autorités du Vatican de diriger une enquête canonique sur une orpheline de 18 ans, qui prétend avoir reçu la visite de la Vierge Marie. Exploration respectueuse et astucieuse de la frontière entre foi et superstition. Point de vue un peu trop flottant. Mise en scène énergique. V. Lindon impressionnant de force intérieure. (sortie en salle: 20 avril 2018)

Général Général

Genre : Drame
Durée : 138 min.
Réalisation : Xavier Giannoli
Scénario :
Photographie : Éric Gautier
Montage : Cyril Nakache

Rentré traumatisé d'un séjour au Moyen-Orient durant lequel son photographe a été tué, le reporter Jacques Mayano s'enfonce dans la dépression lorsque les autorités vaticanes l'appellent pour lui confier une mission délicate. Celle-ci consiste à diriger une enquête canonique sur une orpheline de 18 ans, Anna, qui prétend avoir reçu la visite de la Vierge Marie à deux reprises. Depuis, le prêtre de son village du sud-est de la France l'a prise sous son aile et a coupé les ponts avec le Vatican. Et pour cause: l'autorité suprême de l'Église est sceptique quant à la véracité de cette histoire, qui a transformé le site des apparitions en lieu de pèlerinage et la fragile Anna en bête de foire. Dépêché sur place en compagnie d'un comité formé de théologiens et d'une psychologue, Mayano tente de faire la lumière sur cette affaire, notamment en enquêtant sur le passé d'Anna qui, pour une raison mystérieuse, va s'attacher à lui.

L’avis de Mediafilm

Xavier Giannoli (À L'ORIGINE, MARGUERITE) explore astucieusement, et avec respect, la frontière floue entre la foi et la superstition dans cette enquête mise en scène avec une énergie folle. Découpé en chapitres à la façon d'un recueil de récits bibliques, le scénario est cela dit desservi par un point de vue un peu trop flottant. En outre, l'épilogue ambigu, additionné à un dénouement plus ouvert survenu cinq minutes plus tôt, alimente le spectateur en réponses plus ou moins convaincantes dont il se serait très bien passé. Reste que L'APPARITION est le film d'un acteur: Vincent Lindon. Celui-ci interprète avec brio et une impressionnante force intérieure un homme perdu et sans foi, qui trouve dans cette enquête une façon de consentir à l'existence d'un mystère plus grand que lui. Pareillement, la jeune voyante captive (excellente Galatea Bellugi) voit en lui un passage vers sa propre vérité. En résulte un saisissant jeu de miroir, qui donne une impulsion et un supplément d'âme à un récit certes fascinant, mais long et plutôt verbeux.

Texte : Martin Bilodeau

Commentaires

28 mars 2018, 08:09:13

Mis en scène avec une rigueur forçant l’admiration, L’Apparition parvient, grâce à un scénario ambitieux et parfois exigeant, à éviter les pièges du cliché, voir même du grotesque et de la caricature. Une œuvre captivante de bout en bout qui ne prend pas le spectateur pour un idiot et qui démontre hors de tout doute que la simplicité est souvent préférable à la surenchère. La jeune Galatea Bellugi est non seulement étonnante, mais elle est l’âme de ce film qu’elle porte sur ses frêles épaules; elle est bien secondée par le toujours excellent Vincent Lindon. Avec L’Apparition, Giannoli nous offre du cinéma intelligent, touchant, sans mélodrame, ni fioriture. (Vu en avant-première au Cinéma Le Clap, pour ceux qui se demanderaient pourquoi je commente le film avant sa sortie officielle en salle!)

1 7 3

J'attribue à ce film la Cote 3

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Hikari Hikari
Mediafilm

Jap. 2017. Drame psychologique de Naomi Kawase avec Ayame Misaki, Masatoshi Nagase, Tatsuya Fuji.


En deuil de son père et aux prises avec une mère sénile qui vit à la campagne, une narratrice de films pour personnes aveugles fait la connaissance d'un photographe bourru, qui accepte mal de perdre progressivement la vue.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!