Horaire cinéma

Zone Membre
Chef-d'oeuvre Remarquable Très bon Bon Moyen Pauvre Minable

Mort subite d'un homme-théâtre

Général

(v.o.f.)

 

Genre: Documentaire

Pays: Canada (Québec)

Année: 2011

Distributeur: Les Films du 3 mars

Durée: 86 min.

 
Affiche
Pochette
Site officiel
Images des films
Images des films
Images des films
Images des films
Images des films
Bande-annonce

Générique

Réalisation: Jean-Claude Coulbois. Montage: Catherine Legault. Musique: Michel Smith.

 

Résumé

En 1996, le très affairé Robert Gravel trouve le temps, entre un match de la Ligue nationale d'improvisation et les répétitions de sa nouvelle pièce "Thérèse, Tom et Simon - Prodrome", pour accorder une série d'entretiens au réalisateur Jean-Claude Coulbois, afin d'expliciter sa vision toute personnelle du théâtre et du jeu. Mais le 12 août de cette année-là, l'auteur, metteur en scène et acteur meurt subitement d'un infarctus, à l'âge de 51 ans. Reprenant les images tournées à l'époque, Coulbois les enrichit de nombreux documents d'archives et d'entrevues avec ceux et celles qui ont côtoyé Gravel, afin de brosser un portrait à jour de cet homme de théâtre à la fois iconoclaste et très rigoureux, dont le travail a toujours été placé sous le signe de l'expérimentation et de la prise de risque.

 

L’avis de Mediafilm

Poursuivant son exploration du théâtre québécois (LE TERRITOIRE DU COMÉDIEN, UN SUR MILLE), Coulbois rend un hommage juste et senti à un de nos grands créateurs et défricheurs, trop tôt disparu. Précisons cependant que ce portrait de Robert Gravel ne couvre que son travail sur les planches, faisant l'impasse sur ses performances au cinéma ou à la télévision. Du reste, le spectateur qui cherchera à en savoir plus sur l'homme et sur sa vie risque de ne pas y trouver son compte. En revanche, Coulbois a conçu un passionnant document pour qui s'intéresse à l'histoire et à l'évolution du langage théâtral au Québec. Ne reflétant guère les excès et les innovations formelles de son sujet, la réalisation demeure résolument conventionnelle dans sa façon d'alterner extraits d'archives et têtes parlantes, ces dernières toujours pertinentes cela dit. Se démarquent particulièrement le complice de longue date Jean-Pierre Ronfard (décédé en 2003) et la toujours intense Pol Pelletier, avec lesquels Gravel avait fondé le légendaire Théâtre expérimental de Montréal, au milieu des années 1970.

Texte: Louis-Paul Rioux

 

Remarques

Langage cru. Nudité. Situation(s) à caractère sexuel.

Bookmark and Share

Commentaires

 

Revue de presse

 

Arrêt sur image
Guillaume Fournier (Voir)

(...) [composant] un improbable hymne à l’audace et à la liberté créatrice de l’homme de théâtre (...), MORT SUBITE D'UN HOMME-THÉÂTRE [est] un document essentiel qui, à travers l’exemple de Gravel, rappelle les idéaux et la nature même des arts scéniques.


[Accès à la publication] [Accès à l'article]

L'Homme qui n'avait rien à dire
André Lavoie (Le Devoir)

Ce n'est pas une biographie exhaustive que signe ici Coulbois, nullement intéressé à son glorieux parcours télévisuel, tout entier concentré sur ses virées théâtrales qui ont laissé une profonde empreinte sur celles et ceux qui y ont pris part.


[Accès à la publication]

A Peek Inside the Franco Theatre Milieu
Brendan Kelly (The Gazette)

The film from director Jean-Claude Coulbois is a snapshot of one man’s life and work but by chronicling the exciting experimental oeuvre of Robert Gravel, Coulbois gives us a glimpse of the dynamic theatre world chez nous in this fairly traditional arts documentary.


[Accès à la publication] [Accès à l'article]

Un Documentaire rempli de vie
Cédric Bélanger (Le Journal de Montréal)

(...) c'est une véritable incursion au coeur de l'oeuvre de Robert Gravel. (...) MORT SUBITE D'UN HOMME-THÉÂTRE se présente comme un documentaire classique, avec entrevues, extraits d'archives (...) et incursions dans l'intimité artistique de l'homme.


[Accès à la publication]

Hommage à Robert Gravel
Luc Boulanger (La Presse)

Amorcé en 1996, abandonné (...) après le décès de Gravel, (...) relancé en 2011, le film (...) est un document qui instruira les plus jeunes et touchera les plus vieux. Archives et entrevues à l'appui, le réalisateur montre l'acteur, l'auteur et le grand rassembleur.


[Accès à la publication] [Accès à l'article]

Il n'y a plus rien?
Martin Gignac (Métro)

Ce document revient sur l'apport de Robert Gravel au théâtre, de son parcours et de sa collaboration avec (...) Ronfard. Le tout entrecoupé d’extraits de ses pièces et d’entrevues réalisées avec sa «famille» artistique (...). Un travail d'orfèvre qui tente de transcender la mort.


[Accès à la publication] [Accès à l'article]

Les Meilleurs partent en premier
Éric Moreault (Le Soleil)

Le portrait est fascinant, mais il reste en surface et manque singulièrement de contexte factuel. (...) Et la réalisation de Coulbois est bien académique pour dresser le portrait d'un flyé comme Gravel. (...) Et l'émotion est singulièrement absente.


[Accès à la publication]

À mort subite, vie incandescente
Nicolas Gendron (Ciné-Bulles)

(...) Coulbois n'est pas là pour faire de l'effet, s'attelant à la mise en forme d'un documentaire classique, avec intervenants, extraits choisis et confidences du principal intéressé à l'appui. (...) Pas d'audace notable, si ce n'est celle d'éviter de conclure le film par la mort.


[Accès à la publication]

Un Document essentiel
Francine Laurendeau (Séquences)

Point n'est besoin d'avoir suivi la carrière de Robert Gravel pour apprécier ce film aussi passionnant que révélateur. (...) D'éloquents témoignages de ses collaborateurs viennent parfaire le portrait de celui qui savait, tout en demeurant rigoureux, travailler dans le plaisir.


[Accès à la publication]

Outil de recherche

Bookmark and Share
Nous avons hâte de voir...

Astérix - Le domaine des dieux

Fr. 2014. Film d'animation de Alexandre Astier, Louis Clichy.


Birdman

É.-U. 2014. Comédie de Alejandro Gonzalez Inarritu avec Michael Keaton, Emma Stone, Edward Norton.


(3) Foxcatcher

É.-U. 2013. Drame de Bennett Miller avec Channing Tatum, Steve Carell, Mark Ruffalo.


Un champion olympique de lutte gréco-romaine devient le protégé d'un milliardaire de la Pennsylvanie excentrique et manipulateur.

Gone Girl

É.-U. 2014. Thriller de David Fincher avec Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris.


Good Lie, The

É.-U. 2014. Drame de Philippe Falardeau avec Reese Witherspoon, Corey Stoll, Arnold Oceng.


(4) Henri Henri

Can. 2014. Comédie fantaisiste de Martin Talbot avec Victor Andrés Trelles Turgeon, Sophie Desmarais, Marcel Sabourin.


Interstellar

É.-U. 2014. Science-fiction de Christopher Nolan avec Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain.


Jupiter Ascending

É.-U. 2014. Science-fiction de Andy Wachowski, Lana Wachowski avec Mila Kunis, Channing Tatum, Sean Bean.


(3) Mommy

Can. 2014. Drame psychologique de Xavier Dolan avec Anne Dorval, Antoine Olivier Pilon, Suzanne Clément.


La relation difficile d'une veuve avec son adolescent hyperactif est apaisée par l'irruption dans leur vie d'une voisine un peu mystérieuse.

Wild

É.-U. 2014. Drame biographique de Jean-Marc Vallée avec Reese Witherspoon, Michiel Huisman, Gaby Hoffmann.


Voir la liste complète