Étrange Noël de Monsieur Jack, L'
1 7 1
1

L' Étrange Noël de Monsieur Jack (Tim Burton's The Nightmare Before Christmas)


jeudi 23 novembre à 20h00 | Showcase

vendredi 24 novembre à 03h00 | Showcase


É.-U. 1993. Film d'animation de Henry Selick. Après avoir kidnappé Santa Claus, les monstres de l'halloween préparent une fête de Noël aux accents lugubres. Film d'animation utilisant de superbes petites figurines. Mélange réjouissant de fantaisie, de poésie et de macabre. Profusion de détails savoureux. Brio technique étonnant. Musique et chansons agréables. (sortie en salle: 22 décembre 2006)

Général Général

Genre : Film d'animation
Durée : 76 min.
Réalisation : Henry Selick
Scénario :
Photographie : Pete Kozachik
Musique : Danny Elfman
Montage : Stan Webb
Pays : États-Unis
Distributeur : Buena Vista
Interprètes : Avec la voix de :
Chris Sarandon
Catherine O'Hara
William Hickey
Glenn Shadix
Paul Reubens
Ken Page

Les monstres, les vampires, les fantômes et autres sorcières de la ville d'Halloweentown célèbrent leur fête annuelle durant laquelle ils s'amusent à faire peur aux humains. Mais le squelette Jack s'avoue un peu désabusé par ces réjouissances lugubres qui se répètent d'une année à l'autre. Lors d'une promenade en forêt, il découvre un arbre qui donne accès au royaume de Noël. A la fois enthousiasmé et déconcerté par cette fête joyeuse et colorée, Jack décide d'y participer activement. Il fait donc kidnapper Santa Claus pour prendre sa place et met tous ses concitoyens à contribution pour préparer une fête de Noël aux accents résolument halloweenesques...

L’avis de Mediafilm

Avec des films comme BEETLEJUICE, EDWARD SCISSORHANDS et les deux BATMAN, Tim Burton s'est créé un univers où l'étrange côtoie la fantaisie et où le macabre se colore de poésie. Cette dynamique peu commune se trouve merveilleusement bien illustrée par cette histoire où se mélangent l'halloween et Noël, Réalisé avec un étonnant brio technique par un spécialiste de l'animation de figurines, l'oeuvre est un véritable enchantement où des personnages inusités prennent vie dans une profusion de détails délicieux au plan des mouvements, des décors et des accessoires. Le travail sur la couleur et les éclairages s'avère particulièrement remarquable, tandis que la musique et les chansons ajoutent agréablement à la réussite de l'ensemble.

Texte : Martin Girard

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!