Fiction pulpeuse
1 7 1
1

Fiction pulpeuse (Pulp Fiction)


samedi 25 novembre à 22h00 | Télé-Québec


É.-U. 1994. Drame de moeurs de Quentin Tarantino avec John Travolta, Bruce Willis, Samuel L. Jackson. Deux tueurs à la solde d'un caïd de la drogue sont amenés à croiser les destins de divers personnages aussi louches qu'eux. Récits parallèles brillamment enchevêtrés. Chronologie trompeuse admirablement maîtrisée. Situations souvent drôles et surprenantes. Réalisation d'une belle virtosité. Excellents interprètes.

13 ans + (violence, langage vulgaire) 13 ans + (violence, langage vulgaire)

Genre : Drame de moeurs
Durée : 153 min.
Réalisation : Quentin Tarantino
Scénario :
Photographie : Andrzej Sekula
Montage : Sally Menke
Pays : États-Unis
Distributeur : Alliance Vivafilm
Interprètes : John Travolta
Bruce Willis
Samuel L. Jackson
Uma Thurman
Ving Rhames
Christopher Walken
Tim Roth
Amanda Plummer
Harvey Keitel
Rosanna Arquette
Récompenses

Vincent et Jules sont des hommes de main à la solde d'un important caïd de la drogue. Leur périple meurtrier les amène à croiser les destins de divers personnages aussi louches qu'eux, dont notamment deux jeunes amoureux voleurs, une bande de vendeurs de drogue, un boxeur en fuite et l'épouse droguée de leur employeur. Une tuerie qui a mal tourné les oblige à recourir aux services du Loup, un habile gentleman spécialisé dans le nettoyage de restes humains. À la suite de cette éprouvante aventure, Vincent et Jules reprennent leurs esprits dans un petit restaurant que s'apprêtent justement à cambrioler les deux amoureux.

L’avis de Mediafilm

Construit comme SHORT CUTS, par chevauchement de récits parallèles, PULP FICTION paraît à prime abord plus désorganisé que le film de Robert Altman. Or, il s'avère en fin de compte moins linéaire sur le plan temporel et plus ambitieux sur le plan narratif. De longues séquences d'une insoutenable tension et des scènes vaudevillesques alternent avec un égal bonheur pour former un récit cynique axé principalement sur le rebondissement et la coïncidence. En équilibre entre la rigueur formelle du cinéma d'auteur et les impératifs économiques du cinéma commercial, ce film à la chronologie trompeuse admirablement maîtrisée veut visiblement rallier l'ensemble du public. La performance de Samuel L. Jackson réussit à éclipser parfois l'excellente interprétation de ses collègues, dont la plupart sont utilisés à contre-emploi.

Texte : Martin Bilodeau

Commentaires

01 juillet 2017, 14:12:16

Ce film n'était pas (3) à sa sortie? PULP FICTION a donné naissance au cinéma «Nouvelle Vague» style américain. Le cinéma de Tarantino venait d'éclore.

1 7 2

J'attribue à ce film la Cote 2

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!