Moissons du ciel, Les
1 7 1
1

Les Moissons du ciel (Days of Heaven)

É.-U. 1978. Drame de moeurs de Terrence Malick avec Richard Gere, Brooke Adams, Linda Manz. En 1916, pour échapper à la justice, un jeune ouvrier s'enfuit au Texas avec sa soeur et sa maîtresse, et tous trois trouvent un emploi sur une ferme. Oeuvre admirablement composée. Utilisation poétique de la voix-off. Mise en scène d'un grand lyrisme. Images inoubliables. Personnages bien campés.

Général Général

Genre : Drame de moeurs
Durée : 95 min.
Réalisation : Terrence Malick
Scénario :
Photographie : Nestor Almendros
Musique : Ennio Morricone
Montage : Billy Weber

En 1916, pour échapper à la justice, un jeune ouvrier s'enfuit au Texas avec sa soeur et sa maîtresse, et tous trois trouvent un emploi sur une ferme.

L’avis de Mediafilm

É.-U. 1978. Drame de moeurs de Terrence Malick avec Richard Gere, Brooke Adams, Linda Manz. En 1916, pour échapper à la justice, un jeune ouvrier s'enfuit au Texas avec sa soeur et sa maîtresse, et tous trois trouvent un emploi sur une ferme. Oeuvre admirablement composée. Utilisation poétique de la voix-off. Mise en scène d'un grand lyrisme. Images inoubliables. Personnages bien campés.

Revue de presse

The Eyes of Texas

One suspects also that, in place of the local ironies of BADLANDS, he [Terrence Malick] has arrived at a more overreaching perspective, as ambivalently compassionate and detached , in which the silences and absences of meaning in his characters' lives stand for all those things which are above and beneath their gaze.

(Texte paru en 1979)

A Journey Into the Past

DAYS OF HEAVEN is that rare experience, a journey into the past which is not the pre-packaged mythology of nostaliga littered with trivia , but an interior pilgrimage to the origins of myth.

(Texte paru en 1978)

La grandeur des MOISSONS DU CIEL

La grandeur des MOISSONS DU CIEL vous prend tout doucement, insensiblement, parce qu'il n'y a ni action ni analyse psychologique, mais seulement des présences, des existences : les hommes et les femmes, et, au-dessus d'eux, les faisant paraître bien petits, la nature, l'espace, les blés, la moisson, la maison du propriétaire, point d'orgue dans le ciel et sur cette vaste plaine ondulant sous le vent.

(Texte paru en 1979)

 

Quelque chose de froid

Il y a malheuresement dans les MOISSONS DU CIEL et dans son esthétisme photographique quelque chose de froid, d'inhumain et, il faut bien le dire, d'un peu vide. (...) Terrence Malick sait admirablement filmer une goutte d'eau sur un épi de blé, mais il lui manque incontestablement le souffle, l'inspiration et une certaine forme de naïveté.

(Texte paru en 1979)

A Thing of Bits and Pieces

Scenes begin abruptly, then end before they seem to have made their full statement. Events (such as the infestation of locusts) take place arbitrarily, lacking either adequate preparation or dramatic pay-off. As a result, the picture feels to be patchy, a thing of bits and pieces, lacking dramatic cohesion.

(Texte paru en 1978)

But First There Was Heaven

From the foreboding that accompanies the workers' arrival to one of the most Biblical-looking calamities ever captured on film, DAYS OF HEAVEN (...) is as hauting as its vision of a crystal glass dropped into moonlit water. It lives up to its title.

(Texte paru en 1999)

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!