À la merveille
1 7 4
4

À la merveille (To the Wonder)

É.-U. 2012. Drame sentimental de Terrence Malick avec Ben Affleck, Olga Kurylenko, Rachel McAdams. Le doute s'installe dans la relation d'un couple franco-américain ainsi que dans le coeur d'un prêtre dont la foi vacille. Objet de cinéma singulier mais pompeux. Mise en scène organique et sophistiquée. Photographie chaleureuse. Acteurs de première force défendant des personnages flous. (sortie en salle: 26 avril 2013)

Général Général

Genre : Drame sentimental
Durée : 113 min.
Réalisation : Terrence Malick
Scénario :
Photographie : Emmanuel Lubezki
Musique : Hanan Townshend
Montage : A.J. Edwards
Keith Fraase
Shane Hazen
Christopher Roldan
Mark Yoshikawa
Pays : États-Unis
Distributeur : VVS Films
Interprètes : Ben Affleck
Olga Kurylenko
Rachel McAdams
Javier Bardem
Tatiana Chiline
Romina Mondello

À la suite d'un voyage idyllique au Mont St-Michel, un Américain et une Française partent s'installer en Oklahoma. Mais le couple résiste mal aux assauts du quotidien. Et tandis que lui doute de leur avenir, elle rencontre un prêtre dont la foi vacille.

L’avis de Mediafilm

Si la mise en scène élégante, organique et sophistiquée demeure reconnaissable, manquent à cette oeuvre de Terrence Malick (TREE OF LIFE) la grâce, la transcendance et la profondeur qui caractérisent son cinéma. Une voix-off sentencieuse alourdit davantage ce pensum d'une beauté froide, dans laquelle les acteurs donnent l'impression d'errer.

Revue de presse

Le Poème prière de Terrence Malick

Conçu dans une continuité certaine avec [L'ARBRE DE VIE], ce nouveau long métrage relève de la réflexion philosophique et spirituelle sur l’amour terrestre et l’amour divin, ainsi que du poème prière explicitement assumé, dont la mélancolie résonne comme une déchirante supplique.

Abandonné aux ténèbres par Dieu?

(...) À LA MERVEILLE (...) s’avère être dans la pure continuité esthétique de L'ARBRE DE VIE. Là encore, le son laisse l’essentiel de la place à l’image, l’action à la contemplation et l’analyse à la méditation. Le propos de plus en plus religieux recevra l’accolade ou suscitera le rejet.

Terrence Malick tombe de son arbre

L'inspiration, grâce à laquelle Malick sublimait le ridicule du mysticisme de pacotille de L'ARBRE DE VIE, fait défaut. (...) Le sentiment d'assister à un clip de propagande pour l'Évangile se double du regret amer que Terrence Malick n'ait pas autre chose à conter, lui qui conte à merveille.

Calamiteux

La déception est énorme. (...) Sur le thème du triangle amoureux, Terrence Malick nous assomme de dialogues d’une rare indigence, sur fond de philosophie de comptoir. C’est beau, long, et terriblement ennuyeux.

Coup de griffe en forme de zéro pointé

Refusant la narration et les péripéties, Malick se balade dans une sorte de grand maelström d'images d'où émergent Ben Affleck (...), le Mont-Saint-Michel et des champs de blé. Il y a du cinéma, certes, et certaines séquences possèdent une grâce élégiaque incontestable, mais au service de quoi, hein? Zéro.

Complaisance lassante

Impression de déjà-vu, sensation de lassitude (...) devant cette caméra qui (...) flotte ou ondule systématiquement. (...) Le film n'est pas nul, il s'annule. Se perd à force de planer sans jamais se poser. Trop peu de moments de grâce réelle, beaucoup de redite et un imaginaire pauvre.

Trop de beauté

Alors que la caméra (...) multiplie de superbes (...) travellings avant et arrière (...) sur les plages de Bretagne et à l’abbaye du Mont-Saint-Michel (...), Malick se parodie, voire se caricature, tristement. (...) À trop vouloir épurer le fond et la forme, le réalisateur aurait-il oublié d’y insuffler un supplément d’âme?

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!