Misère des riches, La
1 7 5
5

La Misère des riches (For Richer or Poorer)


vendredi 26 décembre à 19h00 | Prise 2


É.-U. 1997. Comédie de Bryan Spicer avec Tim Allen, Kirstie Alley, Jay O. Sanders. Fuyant le fisc, un couple de la haute société new-yorkaise se cache dans une communauté de paysans rigoristes vivant sans le confort moderne. Trame archiprévisible. Mélange habituel de légèreté et de sensiblerie. Première partie rondement menée. Interprètes se dépensant généreusement.


Genre : Comédie
Durée : 115 min.
Réalisation : Bryan Spicer
Pays : États-Unis
Distributeur : Universal
Interprètes : Tim Allen
Kirstie Alley
Jay O. Sanders

Brad Sexton et son épouse Caroline sont deux richards de Manhattan qui mènent la grande vie. Or, il se trouve que ce couple désuni est lourdement endetté. Menacé d'être envoyé en prison par le fisc, Brad fuit la ville avec Caroline. Ils aboutissent en Pennsylvanie au beau milieu de la contrée des Amish, qui vivent comme des paysans du XIXe siècle. Ils se font alors passer pour les lointains cousins d'un fermier local qui les accueillent à bras ouverts. Il ne reste plus à Brad et Caroline qu'à s'adapter au dur mode de vie rural de leurs hôtes.

L’avis de Mediafilm

Ce film repose sur un concept plutôt mince qui consiste simplement à confronter les habitudes d'un couple riche au mode de vie rural des Amish. Tous les gags les plus prévisibles sonnent à l'appel et viennent se greffer sur une trame archiprévisible et standardisée. Ainsi, le parcours des personnages, leur «évolution», ne réserve absolument aucune surprise. On devine dès le début que ce couple désuni va redécouvrir l'amour au contact de ces gens simples. Loin du faste superficiel de la Cinquième Avenue, les héros vont reprendre contact avec les vraies valeurs... l'amour, l'entraide, la nature, la famille, etc. Bref, on nage en plein cliché hollywoodien. Avant de tomber tête première dans la sensiblerie habituelle, le film accroche un peu l'intérêt par son rythme endiablé et le kitsch assez délirant du décor de l'appartement new-yorkais des héros. La réalisation est efficace pour le genre et les interprètes se dépensent généreusement.

Texte : Martin Girard

Commentaires

L'info-lettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Wild Wild
Mediafilm

É.-U. 2014. Drame biographique de Jean-Marc Vallée avec Reese Witherspoon, Michiel Huisman, Gaby Hoffmann. Classement: 13 ans +.


Sans domicile depuis son récent divorce, une jeune femme entreprend de parcourir seule et à pied la Pacific Crest Trail, qui va du Mexique jusqu'au Canada. Chemin faisant, les souvenirs des événements qui l'ont motivée à entreprendre ce périlleux voyage remontent à la surface.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!