Gare centrale
1 7 3
3

Gare centrale (Central do Brasil)

Br. 1998. Drame psychologique de Walter Salles avec Fernanda Montenegro, Vinicius de Oliveira, Maria Péra. Une écrivaine publique cynique conduit un pauvre gamin chez son père à l'autre bout du Brésil. Road movie véhiculant de belles émotions. Réalisme social percutant. Mise en scène sobre. Belle connivence entre les protagonistes.

Général Général

Genre : Drame psychologique
Durée : 110 min.
Réalisation : Walter Salles
Pays : Brésil
France
Distributeur : Behaviour
Interprètes : Fernanda Montenegro
Vinicius de Oliveira
Maria Péra
Récompenses

Ana accompagne à la gare centrale de Rio son petit Josué qui demande à l'écrivaine publique Dora d'envoyer une lettre à son père habitant dans le Nord du Brésil. N'ayant pas reçu de réponse, et pour cause puisque Dora n'a jamais posté la lettre, la mère et le fils reviennent une autre fois. Ce jour-là, Ana meurt renversée par un bus. Perdu, Josué se réfugie auprès de Dora qui le vend aussitôt à des trafiquants d'organes. Le remords lui fait cependant changer d'avis. Et voici que cette femme aigrie accepte de traverser le pays afin que le gamin rejoigne son père.

L’avis de Mediafilm

Br. 1998. Drame psychologique de Walter Salles avec Fernanda Montenegro, Vinicius de Oliveira, Maria Péra. Une écrivaine publique cynique conduit un pauvre gamin chez son père à l'autre bout du Brésil. Road movie véhiculant de belles émotions. Réalisme social percutant. Mise en scène sobre. Belle connivence entre les protagonistes.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!