Psychose
1 7 1
1

Psychose (Psycho)

É.-U. 1960. Drame d'horreur de Alfred Hitchcock avec Anthony Perkins, Janet Leigh, Vera Miles. Des meurtres successifs se produisent dans un motel géré par un jeune homme étrange, qui habite dans la maison voisine avec sa mère devenue folle. Oeuvre clé dans l'histoire du cinéma de terreur. Scénario construit avec une habileté diabolique. Photographie et montage étonnamment percutants. Interprétation de qualité.

Général Général

Genre : Drame d'horreur
Durée : 105 min.
Réalisation : Alfred Hitchcock
Scénario :
Photographie : John L. Russell
Musique : Bernard Herrmann
Montage : George Tomasini

Secrétaire d'un agent d'immeuble, Marion Crane s'enfuit avec quarante mille dollars appartenant à ce dernier. En route, elle loue une chambre dans un motel tenu par Norman Bates, un jeune homme étrange...

L’avis de Mediafilm

Juste avant THE BIRDS, Hitchcock, mondialement connu comme maître du suspense policier et psychologique, a troussé ce drame d'horreur d'une habileté diabolique, inspiré d'un sombre fait divers. Les scènes d'anthologie sont légion, la musique de Bernard Herrmann est mémorable et Anthony Perkins glace le sang dans le rôle du tueur schizophrène.

Revue de presse

La Terreur selon Hitchcock

Alors que SUEURS FROIDES faisait naître en nous l'inquiétude et le malaise par ses échappées dans le surnaturel, (...) PSYCHOSE est bel et bien un film de terreur. (...) Hitchcock nous décrit le meurtre de sa victime avec un luxe de détails peu ragoûtants. (Texte paru en 1960)

Hitchcock et le spectateur

Hitchcock joue avec une maîtrise inégalée sur les rapports spectateurs-personnages du film. (...) il oblige le spectateur à sortir de sa peau, à aller au bout de lui-même, à emprunter le masque des maudits. (Texte paru en 1960)

Décevant

(...) la facilité et la gratuité de tentatives horrifiantes (...) étouffent un à un les petits monstres (...) subtils de l'univers hitchockien. (...) PSYCHOSE est un film prétentieux (...). C'est un film clos, un film qui se fait la grimace à lui-même. (Texte paru en 1960)

Un Film expérimental

PSYCHOSE (...) est (...) un des films les plus importants de l'auteur de SUEURS FROIDES. (...) Nous avons en effet ici affaire à un film de montage et cela est révolutionnaire de la part d'un réalisateur qui considère qu'un film est achevé quand il est découpé. (Texte paru en 1960)

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!