1 7 1
1

Andreï Roublev (Andrey Rublyov)

U.R.S. 1966. Drame historique de Andrei Tarkovsky avec Anatoli Solonitzine, Ivan Lapikov, Nikolai Sergueiev. Les tribulations d'un peintre d'icônes dans la Russie du XVe siècle. Oeuvre d'une grande richesse thématique et esthétique, faite de grandeur et de lyrisme. Évocation faisant se côtoyer mysticisme et barbarie. Utilisation remarquable des mouvements de caméra. Imagerie à la beauté saisissante. Interprétation inspirée.

Général Général

Genre : Drame historique
Durée : 182 min.
Réalisation : Andrei Tarkovsky
Scénario :
Photographie : Vadim Yusov
Musique : Vyacheslav Ovchinnikov
Montage : Lyudmila Feiginova
Olga Shevkunenko
Tatyana Yegorychyova

Au début du quinzième siècle, un jeune moine, Andrei Roublev, devient l'assistant d'un peintre réputé, Théophane le Grec, pour la décoration d'une cathédrale. Artiste inspiré mais tourmenté, il s'interroge sur l'expression de sa foi face à la brutale réalité qui l'entoure. Témoin de massacres, il en vient à tuer un soldat pour sauver une jeune sourde-muette. Bouleversé, il renonce à son art et fait voeu de silence. La folle témérité d'un jeune fondeur de cloches le fera sortir de son mutisme.

L’avis de Mediafilm

U.R.S. 1966. Drame historique de Andrei Tarkovsky avec Anatoli Solonitzine, Ivan Lapikov, Nikolai Sergueiev. Les tribulations d'un peintre d'icônes dans la Russie du XVe siècle. Oeuvre d'une grande richesse thématique et esthétique, faite de grandeur et de lyrisme. Évocation faisant se côtoyer mysticisme et barbarie. Utilisation remarquable des mouvements de caméra. Imagerie à la beauté saisissante. Interprétation inspirée.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!