Winchester - Le Manoir hanté
1 7 5
5

Winchester - Le Manoir hanté (Winchester)

É.-U. 2018. Drame d'horreur de Michael Spierig, Peter Spierig avec Jason Clarke, Helen Mirren, Sarah Snook. En 1906, un médecin veuf et toxicomane est chargé d'évaluer la santé mentale de Sarah Winchester, qui se dit hantée par les victimes des armes fabriquées par son défunt mari. Grossier plaidoyer anti-armes à feu, librement inspiré de faits véridiques. Décor complexe sous-exploité. Images soignées. Effets-chocs rabâchés. J. Clarke investi. H. Mirren digne. (sortie en salle: 2 février 2018)

13 ans + (violence, horreur) 13 ans + (violence, horreur)

Genre : Drame d'horreur
Durée : 98 min.
Réalisation : Michael Spierig
Peter Spierig
Scénario :
Photographie : Ben Nott
Montage : Matt Villa
Pays : États-Unis
Australie
Distributeur : VVS Films
Interprètes : Jason Clarke
Helen Mirren
Sarah Snook
Angus Sampson
Laura Brent
Tyler Coppin

San Francisco, 1906. Dépendant au laudanum depuis la mort tragique de sa femme, le docteur Eric Price accepte à contrecoeur d'évaluer la santé mentale de l'héritière et actionnaire principale de la Winchester Repeated Arms. Celle-ci est en effet persuadée que son manoir est hanté par les victimes des armes fabriquées par son défunt mari. Le médecin se rend donc à San Jose, où il est reçu dans l'immense demeure biscornue de sa patiente. Tandis qu'il tente de la convaincre qu'elle est victime d'hallucinations, Eric, qui s'égare dans les corridors de la vaste résidence en expansion continuelle, est à son tour témoin d'apparitions, qu'il attribue toutefois au laudanum. Mais les tourments de Sarah s'aggravent lorsqu'un fantôme aussi puissant qu'incontrôlable prend possession de l'esprit de son petit-fils. Enfin convaincu, Price entreprend de protéger l'héritière et la mère veuve du garçon.

L’avis de Mediafilm

Les frères Spierig passent de la "torture porn" (JIGSAW) à l'horreur gothique avec cette version fantaisiste de faits véridiques, prétexte à un grossier plaidoyer anti-armes à feu. Bien que soignée, la réalisation abuse d'effets-chocs rabâchés et sous-exploite le potentiel du complexe décor. Jason Clarke est néanmoins investi, face à une digne Helen Mirren.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!