Trois affiches tout près d'Ebbing, Missouri
1 7 3
3

Trois affiches tout près d'Ebbing, Missouri (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

É.-U. 2017. Comédie dramatique de Martin McDonagh avec Frances McDormand, Sam Rockwell, Woody Harrelson. Voyant que la police locale a renoncé à trouver le meurtrier de sa fille, une mère divorcée sème l'émoi en dénonçant publiquement l'inefficacité des forces de l'ordre. Regard universel et intemporel sur les failles des hommes et de la justice. Scénario astucieux et surprenant. Dernier acte un peu mou. Réalisation nerveuse et fluide. Excellents interprètes. (sortie en salle: 22 novembre 2017)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

Genre : Comédie dramatique
Durée : 116 min.
Réalisation : Martin McDonagh
Scénario :
Photographie : Ben Davis
Musique : Carter Burwell
Montage : Jon Gregory

Voyant que la police locale a renoncé à trouver le meurtrier de sa fille, une mère divorcée sème l'émoi dans sa petite communauté en placardant sur trois panneaux publicitaires érigés à l'entrée de la ville des messages dénonçant l'inefficacité des forces de l'ordre.

L’avis de Mediafilm

Un regard singulier, universel et intemporel sur les failles des hommes et la faillite de la justice. Un scénario à la fois caustique et bouleversant, qui surprend à tous les tournants. Une mise en scène nerveuse et fluide, impeccable de transparence. Une Frances McDormand frondeuse et digne dans une composition en équilibre parfait entre colère et rédemption. Un Sam Rockwell au meilleur de sa forme en flic benêt se découvrant une conscience. Un Woody Harrelson émouvant en shérif lâche et deus ex machina de la onzième heure. Une partition de Carter Burwell sur le fil du rasoir entre ironie et cruauté. Décidément, le 3e long métrage de l'Irlandais Martin McDonagh (SEVEN PSYCHOPATHS, IN BRUGES) marque les esprits et séduit pratiquement à tous les niveaux. Signalons toutefois que le dernier acte n'a pas la force des précédents, comme si le film avait du mal à surmonter sa propre usure ou celle de son humour noir.

Texte : Martin Bilodeau

Commentaires

26 mai 2018, 16:40:59

Sam Rockwell pete le feu, litteralement. Ca faisait un bon moment que je n'avais pas vu un acteur de cette trempe. McDormand s'avere tout aussi juste et, dans le role de son fils, Lucas Hedges complete brillament la composition d'acteurs de premiere ordre. Quoique je trouve la finale un peu gachee, ne rendant pas honneur ou dignite aux duo d'acteurs que l'on voyait si humains. Plusieurs revirements de situation (comme quand Dixon jete par la fenetre le publiciste, l'une des meilleures scenes) complete ma critique, mon 2e film favori de 2017 apres The Shape Of Water de Guillermo del Toro.

1 7 3

J'attribue à ce film la Cote 3

14 juin 2018, 22:22:14

Par: Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

C'est l'un de mes favoris de 2017 aussi. La fin ne m'a pas dérangé, mais plus un détail dans la dernière partie: pourquoi elle a un extincteur dans son auto? Quoiqu'il en soit c'est un très bons drame dans lequel chaque acteur convient parfaitement. Dans mon top 5 des films de 2017, aux côtés de DUNKIRK, BLADE RUNNER 2049, LOVING VINCENT et A GHOST STORY.

J'attribue à ce film la Cote 3

18 mai 2018, 01:00:15

Excellent drame aux accents western! Ca pourrait tourner au deja-vu mais le scénario se renouvèle presque à chaque scène grâce à son mordant, son humour, ses nuances et son humanisme. McDormand est des plus féroce et touchante à la fois dans le rôle d'une mère imparfaite.

1 7 3

J'attribue à ce film la Cote 3

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Incroyable 2, Les Les Incroyable 2
Mediafilm

É.-U. 2018. Film d'animation de Brad Bird. Classement: Général.


Le président d'une multinationale des télécommunications engage Elastigirl pour lutter contre le crime organisé. Pendant que cette dernière se couvre d'honneurs et de gloire médiatique, son mari, M. Incroyable, est confiné au rôle de père au foyer.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!