Étoile de Noël, L'
1 7 5
5

L' Étoile de Noël (The Star)

É.-U. 2017. Film d'animation de Timothy Reckart. Un âne de Nazareth escorte jusqu'à Bethléem le charpentier Joseph et son épouse enceinte Marie, pourchassés par un sbire du roi Hérode. Variation fantaisiste et libre sur le thème de la Nativité. Nombreux clichés. Dialogues artificiels. Rythme soutenu. Animation compétente. Performances vocales enthousiastes. (sortie en salle: 17 novembre 2017)

Général Général

Genre : Film d'animation
Durée : 86 min.
Réalisation : Timothy Reckart
Scénario :
Musique : John Paesano

L'apparition mystérieuse d'une étoile dans le ciel de Nazareth marque pour l'âne Bo l'annonce d'un temps nouveau. À en croire la colombe Dave, son meilleur ami, l'animal exploité par un méchant meunier serait destiné à conduire une prestigieuse caravane à travers la Palestine. Six mois passent avant que Bo parvienne à s'échapper pour trouver refuge chez le charpentier Joseph, où sa patte cassée est soignée par l'épouse enceinte de ce dernier, la douce Marie. Trois mois plus tard, le couple doit se rendre à Bethléem pour un recensement. Refusant de les suivre, Bo reste à Nazareth, où il reçoit bientôt la visite d'un menaçant sbire envoyé par le roi Hérode pour éliminer le bébé à naître de Marie. Échappant au cruel homme de main et à ses deux molosses, l'âne se lance avec Dave à la rescousse des voyageurs. Une brebis, fascinée comme lui par la mystérieuse étoile, va se joindre à eux.

L’avis de Mediafilm

Produite par la branche chrétienne des studios Columbia, cette variation fantaisiste et très libre sur le thème de la Nativité désarçonne et divertit en égale proportion. Malgré l'artificialité de dialogues pseudo branchés, l'abondance de clichés dramatiques, la faiblesse de l'humour et l'abus de courses-poursuites extravagantes, cette version semi-animalière d'un célèbre récit fondateur étonne par son irrévérence décomplexée et épate par son sens du rythme. L'ensemble repose sur une animation vivante et compétente - loin d'atteindre les standards élevés des productions Pixar et Disney cependant -, le réalisateur Timothy Reckart ayant oeuvré sur le ANOMALISA de Charlie Kaufman et Duke Johnson. Dans des rôles secondaires, les Oprah Winfrey, Christopher Plummer, Tyler Perry et Mariah Carey offrent des performances vocales enthousiastes et parfois colorées.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!