Torrent, Le
1 7 4
4

Le Torrent

Can. 2012. Drame de Simon Lavoie avec Victor Andrés Trelles Turgeon, Dominique Quesnel, Laurence Leboeuf. Dans le Québec rural des années 1920, un jeune homme rendu sourd à la suite d'une dispute avec sa mère violente entame une relation avec une Amérindienne achetée à un colporteur. Adaptation respectueuse d'une nouvelle d'Anne Hébert. Quelques longueurs et digressions. Réalisation maîtrisée. Interprétation convaincante. (sortie en salle: 26 octobre 2012)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Genre : Drame
Durée : 153 min.
Production : Jacques Blain
Marie-Dominique Michaud
Sylvain Corbeil
Nancy Grant
Réalisation : Simon Lavoie
Scénario :
Photographie : Mathieu Laverdière
Musique : Normand Corbeil
Montage : Nicolas Roy
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : Remstar
Interprètes : Victor Andrés Trelles Turgeon
Dominique Quesnel
Laurence Leboeuf
Anthony Therrien
Marco Bacon
Roger Blay

Dans le Québec rural des années 1920, un jeune homme rendu sourd à la suite d'une dispute avec sa mère, paysanne violente et misanthrope qui le destinait à la prêtrise, entame une relation avec une Amérindienne achetée à un colporteur.

L’avis de Mediafilm

Le réalisateur du DÉSERTEUR poursuit son exploration de la psyché québécoise à travers cette adaptation respectueuse et maîtrisée, quoiqu'atténuée par quelques digressions laborieuses, d'un texte fondateur dans l'oeuvre d'Anne Hébert. La somptueuse mise en images de la nature distingue cet opus sensible et austère, soutenu par d'excellents interprètes.

Revue de presse

Une Appropriation passionnée

Le film bénéficie (...) d'une distribution impeccable (...). Mais c'est en filmant la nature avec laquelle François, devenu sourd, est toujours en relation que Simon Lavoie démontre l'étendue de son talent. Nature magnifiée, dangereuse, sauvage, indomptable, belle, libre, tout ce que François ne sera jamais.

La Mère

Faite de peu de mots, l’oeuvre tire sa force poétique de la minutieuse trame sonore de Patrice LeBlanc (...) et de la photo crépusculaire de Mathieu Laverdière. (...) Face à l’exceptionnelle Dominique Quesnel, (...) Victor Andrés Trelles Turgeon s’impose avec une autorité naturelle.

La Grande Noirceur

Malgré quelques longueurs (Lavoie a réussi à produire un long métrage de plus de 2 h 30 alors que la nouvelle d'Anne Hébert ne fait qu'une cinquantaine de pages), LE TORRENT est une oeuvre d'une grande noirceur, certes, mais parfaitement enrobée de poésie et d'images sublimes.

D'une grande maîtrise

Simon Lavoie (...) n'a rien laissé au hasard dans cette adaptation rigoureuse et exigeante (...). Tantôt poétique, tantôt contemporaine, le film impose un rythme lent ensorcelant où les dialogues se font rares. lavoie a préféréparsemer son récit d'extraits bien choisis du texte d'Hébert.

L'Hypnose d'un torrent

Ce beau, sombre et tumultueux film de Simon Lavoie parvient à rendre la grâce tragique, mais aussi la dureté, l'exigence et la lucidité sans concessions d'Anne Hébert dans sa nouvelle Le Torrent qui en inspire la trame.

Dark and Provocative

Lavoie has a rigorous style, letting the story move at the glacial pace that suits the meditative tone of the piece, and there’s a real poetry to many of the shots, which capture everything from the claustrophobic forests to raging rapids in the river to a majestic black horse.

Du silence et des ombres

(...) le travail des comédiens est d'autant plus admirable que l'essentiel des émotions passe par le regard et la gestuelle. Un drame de très belle facture, contemplatif et aérien, sur la soif de liberté d'une âme torturée, au coeur de l'obscurantisme religieux du siècle dernier.

Récit d'une dépossession

Une de ses qualités [au film] réside (...) dans sa capacité à rendre justice au matériel original (...), tout en étant plus qu'une pâle copie ou une simple mise en images du texte. Il parvient à trouver un heureux équilibre entre indépendance totale et soumission trop orthodoxe à la nouvelle.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Panthère Noire Panthère Noire
Mediafilm

É.-U. 2018. Drame fantastique de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


Le nouveau roi d'un pays africain apparemment pauvre, qui extrait secrètement de son sous-sol un minerai aux vertus miraculeuses, revêt l'identité d'un justicier masqué pour déjouer un aventurier blanc qui convoite cette ressource, allié à un redoutable prétendant à son trône.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!