China Heavyweight
1 7 3
3

China Heavyweight

Can. 2012. Documentaire de Yung Chang. Dans un canton rural du Sichuan, en Chine, un ex-champion boxeur entraîne des jeunes qui nourrissent des espoirs olympiques. Fascinants portraits croisés. Réalisation efficace. Montage intelligent. Protagonistes de grande qualité. (sortie en salle: 11 mai 2012)

Général Général

Genre : Documentaire
Durée : 93 min.
Réalisation : Yung Chang
Scénario :
Photographie : Sun Shaoguang
Musique : Olivier Alary
Montage : Hannele Halm
Feng Xi
Pays : Canada
Distributeur : EyeSteelFilm

Le canton rural de Huili, dans la province du Sichuan, en Chine. Qi Moxiang, un ancien boxeur professionnel devenu entraîneur, et Zhao Zhong, le directeur de son établissement, parcourent le territoire à la recherche de futurs champions. D'une école à l'autre, ils sélectionnent des pupilles qu'ils jugent prometteurs. Recrutés par la Huili Boxing Team, des adolescents et de jeunes adultes entament le rude programme d'entraînement de Qi Moxiang. Deux d'entre eux se démarquent: l'ambitieux Yunfei Miao et le plus effacé He Zhongli. Dans la maison du premier, on remet en question son potentiel, tandis que dans celle du second, l'humilité prend valeur de doctrine. Afin de donner l'exemple à ses élèves, Qi reprend l'entraînement en vue d'un combat qui l'opposera à un adversaire japonais.

L’avis de Mediafilm

Ce documentaire passionnant de Yung Chang (UP THE YANGTZE) brosse des portraits d'individus, mais aussi d'une société tiraillée entre les traditions orientales et la modernité occidentale. La réalisation efficace s'appuie sur un montage intelligent et souvent révélateur des motivations profondes des protagonistes.

Revue de presse

D’une criante vérité

Même si la boxe est au cœur du film, on finit par comprendre que sa pratique est ici subordonnée à quelque chose d’autre. Au rêve (...), mais aussi à l’ambition, à un besoin de changer d’air. La boxe n’est pas une fin, mais un moyen vers (...) [l']occidentalisation.

A Rocky Road to Redemption

As with his previous film, director Chang nurses a compelling drama from a multilayered cultural reality, at once intimate and unfathomably large in implications. In his sophomore film, Chang (...) shows himself to be one of our great young cinéma-vérité directors.

Le Poids d’une nation

Grâce à une caméra intimiste, un (...) montage (...) précis et une trame musicale parfaite (...), [Chang] réussit à composer un récit humaniste, qui met brillamment en lumière l’aliénation complète d’un peuple incapable d’être à la hauteur de ses rêves et des idéaux de sa nation.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!