Possession, La
5

La Possession (Possession, The)

13 ans + (horreur)

É.-U. 2011. Drame d'horreur de Ole Bornedal avec Natasha Calis, Jeffrey Dean Morgan, Kyra Sedgwick. Une jeune fille est possédée par un esprit malin qui s'est libéré d'un petit coffre antique offert par son père. Scénario prévisible exploitant les clichés propres au genre. Climat de tension bien forgé. Réalisation compétente. Bons interprètes. (sortie en salle: 31 août 2012)

Bookmark and Share

Genre : Drame d'horreur
Année : 2011
Durée : 93 min.
Réalisation : Ole Bornedal
Scénario : Juliet Snowden
Stiles White

Photographie : Dan Laustsen
Montage : Anders Villadsen
Pays : États-Unis
Distributeur : Alliance Vivafilm
Interprètes : Natasha Calis
Jeffrey Dean Morgan
Kyra Sedgwick
Madison Davenport
Grant Show
Rob LaBelle
Site officiel

Une jeune fille se retrouve possédée par un esprit malin qui s'est libéré d'un petit coffre antique offert par son père. Ses parents et sa soeur aînée s'efforcent par tous les moyens de la sauver de ce maléfice.

L’avis de Mediafilm

Pétri des clichés propres au genre, ce récit classique sur le thème connu de la possession n'a pour seule originalité que son origine juive orthodoxe. Réalisé par le compétent Ole Bornedal (Nightwatch), l'ensemble génère un climat de tension prenant et profite de la participation de bons interprètes, dont la convaincante Natasha Calis.

Commentaires

L'info-lettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Pride - Une Rencontre improbable Pride - Une Rencontre improbable
Mediafilm

É.-U. 2014. Comédie dramatique de Matthew Warchus avec Ben Schnetzer, George Mackay, Andrew Scott. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


À l'été 1984, des activistes de la communauté gay londonienne viennent en aide à des mineurs en grève au pays de Galles. Or, le syndicat national voit d'un mauvais oeil l'alliance entre les deux groupes, également malmenés par le gouvernement Thatcher et la presse.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!