Crimson Peak
1 7 4
4

Crimson Peak

É.-U. 2015. Drame d'horreur de Guillermo Del Toro avec Mia Wasikowska, Tom Hiddleston, Jessica Chastain. Nouvellement mariée à un baronet anglais désargenté, une héritière américaine vit des expériences inquiétantes dans le manoir familial, dirigé d'une main de fer par sa belle-soeur. Hommage affectueux au cinéma gothique. Récit très classique. Dialogues pas toujours subtils. Décors spectaculaires et costumes somptueux. Interprétation dans la note. (sortie en salle: 16 octobre 2015)

13 ans + (violence, horreur) 13 ans + (violence, horreur)

Genre : Drame d'horreur
Durée : 119 min.
Réalisation : Guillermo Del Toro
Scénario :
Photographie : Dan Laustsen
Musique : Fernando Velazquez
Montage : Bernat Vilaplana
Pays : États-Unis
Distributeur : Universal
Interprètes : Mia Wasikowska
Tom Hiddleston
Jessica Chastain
Charlie Hunnam
Jim Beaver
Doug Jones
Burn Gorman

À la suite de la mort violente de son père, une héritière américaine épouse un aristocrate anglais sans le sou. Dans le manoir familial décrépit, dirigé d'une main de fer par la soeur de son mari, la nouvelle venue fait bientôt connaissance avec d'inquiétants fantômes du passé.

L’avis de Mediafilm

Cet hommage affectueux au cinéma d'horreur d'antan par le réalisateur de PAN'S LABYRINTH impressionne par sa facture visuelle foisonnante et ses références au corpus gothique, tant littéraire que filmique. En revanche, le récit est très classique, les personnages manquent de profondeur et les dialogues, de subtilité. L'interprétation est toutefois dans la note.

Revue de presse

Le Bal des fantômes

Guillermo del Toro revient au film d'épouvante avec ce mélodrame envoûtant, dont la précision de la reconstitution n'a d'égale que celle de l'interprétation des trois acteurs. Un conte visuellement sublime et gorgé de symboles, à la mise en scène élégante.

Goth the power

(...) ce récit sur un fil très théâtral se déploie au gré d’un talent pictural à mêler les motifs art nouveau et ceux des maîtres symbolistes. Le film est d’autant plus réussi lorsqu’il s’assume pleinement dans l’effroi sentimental comme portrait d’un couple maudit au panache gothique flamboyant.

Du fantastique qui flirte avec l'horreur

Somptueux, éche­velé, CRIMSON PEAK est un drame en costumes victoriens qui mêle avec extravagance un univers à la Edith Wharton (Le Temps de l'innocence) et des histoires d'esprits vengeurs. (...) Le jeu avec les couleurs (...) se dévoile en un crescendo brillamment théâtralisé.

The Second-best Horror Film of 1946

Dramatically and even morally, however, CRIMSON PEAK feels like a 1946 film made seven decades later; the conventions are all carried over intact from an earlier time, so that only the technical aspects and gore level identify it as a product of its own era.

L’Ivresse du mélodrame gothique à l’âge numérique

Roman gothique et conte de terreur, slasher sanglant et mélo féminin, toutes [ces] catégories se mêlent avec virtuosité. (...) Guillermo del Toro s’impose comme l’artiste accompli d’un «post-cinéma» qui, tout en se nourrissant de formes dépassées, (...) transforme celles-ci en (...) inventions plastiques.

Happily Playing Alongside the Ghosts of the Past

The terror is pleasure in CRIMSON PEAK, a fondly nostalgic Gothic horror movie in which director Guillermo del Toro delivers plenty of elegant chills while trying to supress a cheeky grin, luxuriating in the clammy, spooky-scary conventions of the genre.

La Mariée était en rouge

CRIMSON PEAK (...) est une fantasmagorie gothique qui éblouit et terrifie à égales mesures. (...) Chaque tissu, chaque papier peint, (...) chaque coiffure et chaque costume attestent non seulement un sens esthétique inouï, mais une capacité à atteindre une harmonie plastique parfaite.

Danse macabre

Il y a là du REBECCA d'Hitchcock, de LA BELLE ET LA BÊTE de Cocteau, un conte qui côtoie l'horreur, (...) une atmosphère gothique qui se conjugue au rouge du sang. Le tout, enrobé de splendeur. Chaque plan, chaque composition d'image est d'une beauté à couper le souffle.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Incroyable 2, Les Les Incroyable 2
Mediafilm

É.-U. 2018. Film d'animation de Brad Bird. Classement: Général.


Le président d'une multinationale des télécommunications engage Elastigirl pour lutter contre le crime organisé. Pendant que cette dernière se couvre d'honneurs et de gloire médiatique, son mari, M. Incroyable, est confiné au rôle de père au foyer.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!