Profs, Les
1 7 6
6

Les Profs

Fr. 2013. Comédie de Pierre-François Martin-Laval avec Pierre-François Martin-Laval, Christian Clavier, Isabelle Nanty. Devant le taux d'échec catastrophique d'un lycée français, un fonctionnaire entreprend de combattre le mal par le mal en faisant appel aux plus mauvais professeurs du pays. Adaptation ringarde de la BD de Pica et Erroc. Récit archiprévisible. Humour bas de gamme. Réalisation débraillée. Cabotinage crétin. (sortie en salle: 13 juin 2014)

En attente de classement En attente de classement

Genre : Comédie
Durée : 95 min.
Réalisation : Pierre-François Martin-Laval
Scénario :
Photographie : Régis Blondeau
Musique : Matthieu Gonet
Montage : Thibaut Damade

Devant le taux d'échec catastrophique au lycée Jules-Ferry, l'adjoint de l'inspecteur d'académie impose au directeur de l'école un plan tordu: engager les plus mauvais professeurs du pays pour enseigner aux pires élèves, de façon à combattre le mal par le mal.

L’avis de Mediafilm

Récit archiprévisible, humour bas de gamme, réalisation débraillée, cabotinage crétin. À tous égards, l'acteur-réalisateur Pierre-François Martin-Laval (LES VACANCES DE DUCOBU) a raté le coche avec cette adaptation ringarde de la BD de Pica et Erroc. Mince consolation: le Québécois Raymond Bouchard, par son jeu plus sobre, s'en sort sans trop d'égratignures.

Revue de presse

Zéro pointé

Pierre-François Martin-Laval (...) adapte la BD de Pica et ­Erroc, où les enseignants sont les cancres. On révise avec eux les clichés de la comédie ringarde, style LES SOUS-DOUÉS. Claude Zidi l'avait tournée il y a trente ans, déjà.

Au piquet!

Cela vous rappelle LES SOUS-DOUÉS PASSENT LE BAC, le film de Claude Zidi (1980) avec Daniel Auteuil, Michel Galabru et Tonie Marshall. Mais en moins drôle. (...) Ces profs et leurs élèves (...) ne méritent vraiment pas la moyenne...

Une Comédie sous-douée

(...) le film n’oublie aucune figure imposée mais échoue à les renouveler, se contentant de les croiser mécaniquement. (...) Pef montre (...) toutes ses limites d’artisan, laissant ses comédiens ronger tout seul leur gimmick.

Vive la régression!

Logique implacable: la crème de la crème a échoué, alors il faut engager les pires enseignants. Ce sera la Berezina. Sauf pour le spectateur, qui se gondole devant cette pochade bon enfant.

La Foire aux profs cancres

Cette pochade (...) avec ses gags faciles et bébêtes, apparaît d’une ineptie navrante. (...) [Les] acteurs se commettent (...) dans un navet mal scénarisé, réalisé à la va-comme-je-te-pousse, pas drôle malgré mille tentatives.

Fossé culturel...

Parmi les cancres enseignants, on trouve notamment un prof de philo «renvoyé du Québec», incarné par Raymond Bouchard. (...) Disons qu'on ne marquera pas cette participation d'une pierre blanche dans la filmographie de l'acteur.

Loin de la note de passage!

Pendant 1h28, c'est une débauche de gags tous plus éculés les uns que les autres et qui (...) ne font pas rire. Adaptation de la bande dessinée éponyme, LES PROFS n'invente rien et se contente de tenter de recréer un intérêt pour ce sujet déjà traité.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!