Intouchables
1 7 4
4

Intouchables

Fr. 2011. Comédie dramatique de Olivier Nakache, Éric Toledano avec Omar Sy, François Cluzet, Anne Le Ny. Un Noir issu d'une cité défavorisée de la périphérie parisienne est engagé comme aide-soignant par un milliardaire tétraplégique. Touchant récit d'amitié sur fond de réconciliation des classes. Quelques clichés. Réalisation simple mais efficace. F. Cluzet sobre et attachant. O. Sy survolté. (sortie en salle: 13 avril 2012)

Général Général

Genre : Comédie dramatique
Durée : 112 min.
Réalisation : Olivier Nakache
Éric Toledano
Scénario :
Photographie : Mathieu Vadepied
Musique : Ludovico Einaudi
Montage : Dorian Rigal-Ansous
Pays : France
Distributeur : Alliance Vivafilm
Interprètes : Omar Sy
François Cluzet
Anne Le Ny
Audrey Fleurot
Alba Gaia Bellugi
Cyril Mendy

Driss, un Noir issu d'une cité défavorisée de la périphérie parisienne, est contre toute attente embauché comme aide-soignant par Philippe Pozzo di Borgo, un milliardaire veuf devenu tétraplégique à la suite d'un accident de parapente. Par son sans-gêne et son enthousiasme, le jeune ex-détenu décoince les individus qui composent l'entourage de son employeur, réglant les problèmes sentimentaux de l'adolescente revêche de ce dernier et ramenant un peu de joie dans la vie de la gouvernante de la vaste demeure. En outre, malgré les réserves de la secrétaire particulière de Philippe, qu'il drague sans aucune subtilité, Driss convainc le milliardaire de rencontrer enfin la belle inconnue avec qui il entretient depuis des années une relation épistolaire. De son côté, Philippe contribue à améliorer la situation familiale difficile de son fantasque employé, qui s'efforce de ramener dans le droit chemin son jeune demi-frère, attiré par l'argent facile des mafieux de la cité.

L’avis de Mediafilm

Inspiré d'une histoire vraie, ce récit d'amitié a battu tous les records d'entrées en France. Et pour cause: Olivier Nakache et Éric Toledano (TELLEMENT PROCHES) ont tissé un scénario solide, qui exploite avec brio la formule éprouvée du duo mal assorti et qui, au plan sociologique, est très ancré dans la réalité sociale contemporaine de l'Hexagone. Le film comporte toutefois certaines facilités narratives et quelques clichés ethniques ou culturels - que l'on songe à la molle satire du milieu des marchands d'art moderne. En revanche, l'illustration par les auteurs de la détresse physique et sentimentale des handicapés procure à INTOUCHABLES ses moments les plus émouvants. Hormis une scène d'ouverture sur le boulevard périphérique de Paris filmée de façon nerveuse, la réalisation s'avère somme toute fonctionnelle, sans effets de style intempestifs. Survolté et volubile, l'humoriste Omar Sy vole la vedette au sobre et attachant François Cluzet, au risque d'en faire parfois trop.

Texte : Louis-Paul Rioux

Revue de presse

Intouchables et hilarants

Tiré d'une histoire vraie, INTOUCHABLES est un film hilarant. (...) François Cluzet joue de ses yeux doux, tout passe par son sourire. Subtilité de cet acteur magique. (...) Omar Sy se révèle un acteur comique hors du commun. Ce film, un vrai bol d'air.

Comme dans un fauteuil

(...) INTOUCHABLES (...) est une réussite totale. Le film ose tout (...), assume ses bons mots, son humour grinçant, ses comédiens batifolant, sa façon de jouer à la fois le conte et la chronique réaliste, et même la carte postale-leçon de vie.

Derrière la comédie, une métaphore sociale

Le contrat, servi par deux acteurs épatants et des seconds rôles parfaits, est rempli avec finesse et enjouement. En deuxième rideau, le film file une métaphore sociale généreuse.

Un Fauteuil pour deux

On y retrouve tous les ingrédients des grands succès de la comédie française: un tandem improbable, la rencontre des extrêmes, une générosité réciproque, un message optimiste, un mélange de rire et d'émotion...

Comédie juste ou niaiserie dopée aux clichés

Si l'on croit à la dimension humaine de cette comédie, c'est (...) [grâce aux] (...) deux comédiens (...) exceptionnels (...). Grâce à eux, il passe à la fois dans INTOUCHABLES un plaisir fort, jamais forcé, et une sensibilité juste, pudique.

Contrasté

Seul le prologue (...) vaut le déplacement. 
(...) Hélas, dès qu’on entre dans les détails de cette relation douce-amère entre représentants de milieux opposés, racaille de banlieue contre grande bourgeoisie, on tombe dans 
les clichés grossiers.

Commentaires

L'info-lettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Wild Wild
Mediafilm

É.-U. 2014. Drame biographique de Jean-Marc Vallée avec Reese Witherspoon, Michiel Huisman, Gaby Hoffmann. Classement: 13 ans +.


Sans domicile depuis son récent divorce, une jeune femme entreprend de parcourir seule et à pied la Pacific Crest Trail, qui va du Mexique jusqu'au Canada. Chemin faisant, les souvenirs des événements qui l'ont motivée à entreprendre ce périlleux voyage remontent à la surface.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!