Paddington 2
1 7 3
3

Paddington 2

G.-B. 2017. Comédie fantaisiste de Paul King avec Sally Hawkins, Hugh Grant, Hugh Bonneville. Un ours parlant est incarcéré à tort pour le vol d'un livre rare sur les monuments de Londres, dans lequel est dissimulée une carte au trésor qui suscite les convoitises. Deuxième volet dense et ludique des aventures de personnages créés par Michael Bond. Réalisation alerte et inventive. Jeu coloré de H. Grant. (sortie en salle: 12 janvier 2018)

Général Général

Genre : Comédie fantaisiste
Durée : 105 min.
Réalisation : Paul King
Scénario :
Photographie : Erik Wilson
Musique : Dario Marianelli
Montage : Mark Everson
Jonathan Amos
Pays : Grande-Bretagne
France
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Sally Hawkins
Hugh Grant
Hugh Bonneville
Brendan Gleeson
Julie Walters
Madeleine Harris
Samuel Joslin
Jim Broadbent
Tom Conti

L'ours Paddington souhaite offrir à sa tante bientôt centenaire un livre en 3D sur les plus célèbres monuments de Londres, joyau de la boutique d'un antiquaire. Seul problème, cette édition rare coûte très cher. Sans se démonter, l'ours débrouillard entreprend de gagner la somme nécessaire, en se faisant engager comme coiffeur puis laveur de vitres. Mais la veille de l'achat du précieux livre, Paddington est témoin de son vol par un cambrioleur barbu, qu'il prend aussitôt en chasse. Peine perdue. Pris à tort pour le malfaiteur, l'ours parlant est arrêté puis condamné à dix ans de détention; au grand chagrin de Mary Brown, la mère de famille qui l'avait adopté à son arrivée en Angleterre. Heureusement, par ses bonnes manières et son irrésistible recette de sandwich à la marmelade, Paddington amadoue le cuisinier qui fait la loi au pénitencier. Pendant ce temps, Mary remonte la piste du vrai coupable, un acteur endetté qui convoite la carte au trésor dissimulée dans le bouquin.

L’avis de Mediafilm

Cette suite des aventures cinématographiques des attachants personnages créés par le regretté Michael Bond s'avère plus dense, ludique et touchante que l'épisode initial, qui avait pourtant conquis le public et la critique en 2014. Paul King redouble d'invention dans sa réalisation et Hugh Grant succède avec panache à Nicole Kidman dans le rôle du coloré vilain.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!