Ne mangez pas les marguerites
1 7 4
4

Ne mangez pas les marguerites (Please Don't Eat the Daisies)

É.-U. 1960. Comédie de Charles Walters avec David Niven, Doris Day, Janis Paige. Les tribulations familiales et professionnelles d'un critique théâtral. Ensemble plaisant et d'une belle fraîcheur. Mise en scène efficace. Interprétation pleine d'aisance.

Général Général

Genre : Comédie
Durée : 111 min.
Réalisation : Charles Walters
Scénario :
Photographie : Robert J. Bronner
Musique : David Rose
Montage : John McSweeney Jr.
Pays : États-Unis
Distributeur : MGM
Interprètes : David Niven
Doris Day
Janis Paige
Spring Byington
Richard Haydn
Patsy Kelly

Un professeur d'art dramatique se lance dans la carrière de critique de théâtre. Décidé à servir la vérité, il blesse, dès son premier article, son meilleur ami dont il a écrit que la pièce ne valait rien. Ce qui lui vaut d'être giflé en public par la vedette du spectacle qui tente ensuite de le séduire. Par ailleurs, son épouse, dont la vie est déjà bien compliquée avec ses quatre garnements, accepte un rôle dans une comédie jouée par une troupe d'amateurs. Elle ignore que le choix de la pièce est un coup monté contre son mari par l'auteur mécontent et que l'oeuvre n'est autre qu'une des premières créations, très mauvaise, d'ailleurs, de son époux. Le critique, avec son honnêteté coutumière, descend le spectacle dans ses colonnes. Ce qui lui vaut de se rapprocher encore plus de sa femme et de connaître un plus grand bonheur.

L’avis de Mediafilm

Pleine de fraîcheur, cette oeuvre se classe dans la catégorie des comédies mineures. La réalisation en est plaisante, sans complication ni recherche particulière. Les interprètes jouent bien.

Texte : Texte paru en 1960

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Jeune Fille sans mains, La La Jeune Fille sans mains
Mediafilm

Fr. 2016. Film d'animation de Sébastien Laudenbach.


Amputée des deux mains par son père qui l'a vendue au Diable, une jeune fille prend la fuite en forêt. Après avoir été sauvée de la noyade par une déesse de l'eau, elle trouve refuge auprès d'un prince dans un château.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!