Annie Hall
1 7 1
1

Annie Hall

É.-U. 1977. Comédie sentimentale de Woody Allen avec Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts. Un comédien vedette de la télévision s'éprend d'une apprentie chanteuse. Scénario d'un brio étourdissant. Ton d'humour empreint d'ironie douce-amère. Dialogues savoureux. Nombreuses touches inventives dans le traitement narratif et visuel. Interprètes à la fois drôles et touchants.

Général Général

Genre : Comédie sentimentale
Durée : 93 min.
Réalisation : Woody Allen
Scénario :
Photographie : Gordon Willis
Montage : Wendy Greene Bricmont
Ralph Rosenblum
Pays : États-Unis
Distributeur : MGM
Interprètes : Woody Allen
Diane Keaton
Tony Roberts
Carol Kane
Paul Simon
Shelley Duvall
Janet Margolin
Colleen Dewhurst
Christopher Walken
Donald Symington
Récompenses

Alvy Singer est un comédien vedette de la télévision. Vétéran de deux divorces, il s'éprend d'une apprentie-chanteuse, Annie Hall, et entame avec elle une liaison.

L’avis de Mediafilm

É.-U. 1977. Comédie sentimentale de Woody Allen avec Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts. Un comédien vedette de la télévision s'éprend d'une apprentie chanteuse. Scénario d'un brio étourdissant. Ton d'humour empreint d'ironie douce-amère. Dialogues savoureux. Nombreuses touches inventives dans le traitement narratif et visuel. Interprètes à la fois drôles et touchants.

Revue de presse

Le Meilleur Film de Woody Allen

Si ANNIE HALL est le meilleur film de Woody Allen, c'est surtout parce que celui-ci a réussi à raffiner son style, à l'épurer, à l'assouplir jusque dans les moindres détails, et à intégrer parfaitement le délire verbal au délire visuel.

(Texte paru en 1977)

Allen se déchaîne

Avec (...) férocité et (...) verve, (...) Woody Allen nous entraîne dans un rythme échevelé: rarement gags se seront succédé à une telle vitesse, avec une telle richesse d'invention, chaque série, chaque "chaîne" de ces gags en cascade se terminant par un point d'orgue éblouissant.

(Texte paru en 1977)

Toutes les qualités d'un chef d'oeuvre

Corrosif et bourré de paradoxes, la satire de Woody Allen, satire de la vie new-yorkaise, satire du faux paradis californien, satire de l'esthétisme surfait, satire d'une société de plaisirs qui rendent difficiles les accès au bonheur... est généreuse, lucide, et d'une drôlerie époustouflante.

(Texte paru en 1977)

Le Cas Woody Allen

(...) le spectateur (...) découvre une étonnante actrice fantaisiste et fantasque en la personne de Diane Keaton, alias Annie Hall. C'est un régal que d'observer à la fois son intelligence et son charme. Par comparaison, les mérites professionnels de Woody l'acteur apparaissent insipides.

(Texte paru en 1977)

A Laugher of the Heart

Thus, though Keaton's own mannerism - like her congenital inability to utter a complete sentence - can be irrating, she is able to provide a character of full dimensions, with a base of feeling and need that allows ANNIE HALL to be a moving as it is merry.

(Texte paru en 1977)

Un Chef d'oeuvre

(...) ANNIE HALL est un petit chef-d'oeuvre de pertinence, d'humour et de décontraction cinématographique original, tant dans la conception spirituelle que dans l'élaboration technique du film. (...) Un seul ennui. Woody Allen parle, parle, et débite ses dialogues à une vitesse insupportable.

(Texte paru en 1977)

Slices of Americana

The parallels between Allen's on and off-screen relationships with Keaton are thoroughly transparent. Keaton's real name is Diane Hall and, as in the film, one of the problems that separated the couple was her ambition to live in Los Angeles.

(Texte paru en 1977)

Le Comique de l'échec

Ce comique de l'échec, nourri de psychanalyse, (...) totalement maîtrisé ne repose jamais sur la moindre facilité. L'humour ici n'a pas de pesanteur. Il touche juste, à force de discrétion, et ses intentions sont toujours ambitieuses puisqu'il s'attache avec tendresse à des comportements désorganisés.

(Texte paru en 1977)

Une Rencontre, un amour et l'analyse d'un échec

Rien n'est simple pour Woody Allen. Mais ce film est sûrement son meilleur. Cette histoire d'amour sur fond de New York fou et adoré est d'une intelligence et d'une finesse inouïes. (...) une oeuvre toute de tendresse, drôle à en pleurer.

(Texte paru en 1983)

Woody Allen dans le texte

(...) le film est moins achevé stylistiquement que la somptueuse balade poétique que nous offrira ensuite le cinéaste. ANNIE HALL est (...) un brouillon de MANHATTAN. Brouillon de luxe, évidemment. (...) ANNIE HALL est un film bavard, (...) son film le plus "rohmérien".

(Texte paru en 1986)

Un des meilleurs Woody Allen

Une des meilleures comédies de Woody Allen. On y retrouve sa grande originalité, ses conceptions psychométaphysiques délirantes et son extraordinaire maîtrise de l'humour à froid, autrement dit son art du nonsense.

(Texte paru en 1992)

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!