Quatre Cents Coups, Les
1 7 1
1

Les Quatre Cents Coups

Fr. 1958. Drame psychologique de François Truffaut avec Jean-Pierre Léaud, Albert Rémy, Claire Maurier. Le drame d'un adolescent mal compris par ses parents et ses maîtres. Premier film marquant de la Nouvelle Vague. Plaidoyer bouleversant sur l'enfance mal aimée. Mélange innovateur de poésie et de réalisme. Interprétation naturelle et désarmante de J.-P. Léaud.

Général Général

Genre : Drame psychologique
Durée : 93 min.
Production : François Truffaut
Réalisation : François Truffaut
Scénario :
Photographie : Henri Decaë
Musique : Jean Constantin
Montage : Marie-Josèphe Yoyotte
Pays : France
Distributeur : Alliance Vivafilm
Interprètes : Jean-Pierre Léaud
Albert Rémy
Claire Maurier
Guy Decomble
Georges Flamant
Patrick Auffay
Daniel Couturier
Henri Virlojeux
Pierre Repp
Jacques Monod
Claude Mansard
Jeanne Moreau
Jean-Claude Brialy
Récompenses

Se sentant rejeté de tous, parents, professeurs et camarades, un adolescent fait l'école buissonnière et «les quatre cents coups».

L’avis de Mediafilm

Fr. 1958. Drame psychologique de François Truffaut avec Jean-Pierre Léaud, Albert Rémy, Claire Maurier. Le drame d'un adolescent mal compris par ses parents et ses maîtres. Premier film marquant de la Nouvelle Vague. Plaidoyer bouleversant sur l'enfance mal aimée. Mélange innovateur de poésie et de réalisme. Interprétation naturelle et désarmante de J.-P. Léaud.

Revue de presse

...en seconde lecture

(...) ce qui m'a frappé, à la seconde vision des QUATRE CENTS COUPS, oeuvre où m'avait d'abord enchanté une sorte de fantaisie sans cesse renouvelée, ce fut pour le meilleur (la seconde partie) l'extrême rigueur de sa composition.

(Texte paru en 1959)

Propos de...

"Pour LES 400 COUPS, j'aurais eu bien du mal à réaliser mon film dans un appartement très exigu sans mon opérateur. Decae est un aventurier. Il réussit à résoudre l'impossible, dans un espace très restreint."

(Texte paru en 1959)

Pas de mauvais coups

La réalité du film et les raisons pour lesquelles il nous intéresse, c'est que l'auteur avait envie de dire quelque chose. Il le dit parfois maladroitement; des séquences tournent court. (...) Mais il le dit; et c'est cela qui nous retient.

(Texte paru en 1959)

L'Importance du sujet

Nous avons trop parlé art, esthétique, influences, (...) en voulant situer le film dans notre pays et dans notre temps. Ce qui importe le plus, c'est que LES QUATRE CENTS COUPS nous ont profondément émus par leur conviction et leur sincérité.

(Texte paru en 1959)

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!