Folle Journée de Ferris Bueller, La
1 7 4
4

La Folle Journée de Ferris Bueller (Ferris Bueller's Day Off)

É.-U. 1986. Comédie de John Hughes avec Matthew Broderick, Alan Ruck, Mia Sara. Se faisant passer pour malade, un adolescent en profite pour faire l'école buissonnière avec sa copine et un ami. Développements quelque peu invraisemblables. Traitement caricatural mais sympathique. Mise en scène sûre. Interprétation amusante.

Général Général

Genre : Comédie
Durée : 103 min.
Réalisation : John Hughes
Scénario :
Photographie : Tak Fujimoto
Musique : Arthur Baker
Ira Newborn
John Robie
Montage : Paul Hirsch

Ce jour-là, Ferris Bueller a décidé de faire l'école buissonnière. Sous l'oeil soupçonneux de sa soeur Jeanie, qui fréquente la même école que lui, il convainc ses parents qu'il est malade et qu'il doit rester à la maison. Une fois ses géniteurs partis pour leur travail, Ferris entre en action. Il convoque son copain Cameron et, avec son aide, arrive à faire sortir de classe sa petite amie Sloane. Le joyeux trio part pour la grande ville, dans la précieuse voiture du père de Cameron, avec l'intention de s'amuser ferme. Pendant ce temps, le préfet des élèves se rend à la maison des Bueller pour vérifier les motifs d'absence de Ferris.

L’avis de Mediafilm

Spécialiste des films pour et sur les adolescents, John Hughes (SIXTEEN CANDLES) offre cette fois un héros fantaisiste d'une débrouillardise consommée et d'une assurance déconcertante. C'est visiblement là la transposition d'un rêve d'écolier présenté en des développements où la vraisemblance est un souci fort mineur. Certains passages, notamment ceux qui décrivent les efforts du préfet pour démasquer les astuces du héros, s'apparentent presque, par leur aspect caricatural, à l'univers des dessins animés. Le récit est mené avec sûreté et bonne humeur et contient quelques touches satiriques appropriées. Matthew Broderick (WAR GAMES) a dépassé l'âge du rôle, mais il en rend l'esprit avec une drôlerie efficace.

Texte : Robert-Claude Bérubé

Commentaires

L'info-lettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Juste la fin du monde Juste la fin du monde
Mediafilm

Can. 2016. Drame de Xavier Dolan avec Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Vincent Cassel. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


Douze ans après être parti de chez lui, un dramaturge revient dans sa famille, où on l'attend avec des sentiments mitigés. Alors que tous espèrent qu'il démontre un intérêt envers eux, lui a les idées ailleurs. Il est venu, en fait, annoncer à sa famille son décès prochain.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!