Je ne suis pas votre nègre
1 7 3
3

Je ne suis pas votre nègre (I Am Not Your Negro)


dimanche 21 janvier à 03h00 | PBS (WETK)


Fr. 2016. Documentaire de Raoul Peck. À partir d'un manuscrit inachevé de l'auteur afro-américain James Baldwin, regard sur l'évolution de la question raciale chez nos voisins du sud. Démonstration implacable de la persistance du racisme aux États-Unis. Propos très érudit de Baldwin. Réalisation éclatée. Choix musicaux judicieux. Narration prenante de Samuel L. Jackson. (sortie en salle: 24 février 2017)

Général Général

Genre : Documentaire
Durée : 93 min.
Réalisation : Raoul Peck
Scénario :
Musique : Aleksey Aygi
Montage : Alexandra Strauss
Pays : France
Distributeur : Métropole Films Distribution

En juin 1979, à la demande de l'agent littéraire Jay Acton, l'écrivain afro-américain James Baldwin se lance dans un projet d'envergure: raconter une histoire des États-Unis, à travers les destins de Medgar Evers, Martin Luther King Jr. et Malcolm X, trois amis militants assassinés. Intitulé "Remember this House", le livre ne sera pourtant jamais complété, même après la mort de Baldwin en 1987. À partir des 30 pages de notes retrouvées, le réalisateur haïtien Raoul Peck poursuit la réflexion de ce dernier, en examinant l'évolution de la question raciale aux États-Unis dans ses moindres détails, à travers les différents combats sociopolitiques et les multiples représentations de la culture afro-américaine.

L’avis de Mediafilm

I AM NOT YOUR NEGRO examine le passé des Américains pour mieux comprendre au présent la toujours difficile cohabitation entre citoyens blancs et noirs. Multipliant les perspectives - historiques, sociales, culturelles -, Raoul Peck (LUMUMBA) questionne autant la perception de la communauté noire imposée par les normes sociales que sa représentation médiatique ou sa position symbolique. Extrêmement érudit, le manuscrit de Baldwin se décline autant en récits de souvenirs personnels qu'en réflexions de l'auteur sur son pays, son histoire et son possible avenir. Aussi multidimensionnelle que le fond, la forme alterne entre extraits d'archives, publicités d'époque et conférences, le tout nappé de musiques judicieusement choisies et d'une narration prenante, assurée par le charismatique Samuel L. Jackson. Signalons en terminant la ressemblance thématique de ce film avec 13TH, documentaire plus ouvertement rageur de l'Américaine Ava DuVernay.

Texte : Helen Faradji

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Destierros Destierros
Mediafilm

Can. 2017. Documentaire de Hubert Caron Guay. Classement: Général.


Fuyant des conditions de vie misérables, de nombreux Sud-Américains risquent une périlleuse traversée du Mexique dans l'espoir de s'établir aux États-Unis. Le réalisateur suit quelques-uns de ces déracinés, durant leur séjour temporaire dans des refuges pour migrants.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!