Grande Course, La
1 7 3
3

La Grande Course (The Great Race)

É.-U. 1965. Comédie de Blake Edwards avec Jack Lemmon, Natalie Wood, Tony Curtis. Les aventures abracadabrantes de deux rivaux dans une course d'automobiles au début du XXe siècle. Pot-pourri de gags et de séquences comiques dans le style de l'époque du cinéma muet. Reconstitution historique pittoresque. Bons trucages. Interprétation réjouissante.

Général Général

Genre : Comédie
Durée : 155 min.
Réalisation : Blake Edwards
Pays : États-Unis
Distributeur : Warner Bros.
Interprètes : Jack Lemmon
Natalie Wood
Tony Curtis

Dans les années 1910, le professeur Fate, une espèce de génie de la mécanique, veut à tout prix empêcher son adversaire, le grand Leslie, de participer à la course d'automobiles New York-Paris, via l'Alaska et la Sibérie. Mais Leslie déjoue tous ses plans. Dépité, Fate réussit à éliminer tous les participants à la course à l'exclusion de Leslie et d'une jeune journaliste.

L’avis de Mediafilm

É.-U. 1965. Comédie de Blake Edwards avec Jack Lemmon, Natalie Wood, Tony Curtis. Les aventures abracadabrantes de deux rivaux dans une course d'automobiles au début du XXe siècle. Pot-pourri de gags et de séquences comiques dans le style de l'époque du cinéma muet. Reconstitution historique pittoresque. Bons trucages. Interprétation réjouissante.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Jeune Fille sans mains, La La Jeune Fille sans mains
Mediafilm

Fr. 2016. Film d'animation de Sébastien Laudenbach.


Amputée des deux mains par son père qui l'a vendue au Diable, une jeune fille prend la fuite en forêt. Après avoir été sauvée de la noyade par une déesse de l'eau, elle trouve refuge auprès d'un prince dans un château.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!