Dolce Vita, La
1 7 1
1

La Dolce Vita

It. 1960. Drame de moeurs de Federico Fellini avec Marcello Mastroianni, Anita Ekberg, Anouk Aimée. Un journaliste est appelé à fréquenter les milieux les plus faisandés de Rome. Oeuvre magistrale. Vision critique implacable et lucide. Mise en scène flamboyante. Interprètes excellemment dirigés.

Général Général

Genre : Drame de moeurs
Durée : 174 min.
Réalisation : Federico Fellini
Scénario :
Photographie : Otello Martelli
Musique : Nino Rota
Montage : Leo Cattozzo
Pays : Italie
France
Distributeur : Alliance Atlantis Vivafilm
Interprètes : Marcello Mastroianni
Anita Ekberg
Anouk Aimée
Yvonne Furneaux
Magali Noël
Alain Cuny
Annibale Ninchi
Walter Santesso
Valeria Ciangottini
Riccardo Garrone
Ida Galli
Récompenses

Un journaliste, Marcello, est appelé à se mêler aux milieux les plus faisandés de Rome. Lâche et sensuel, sa vie se passe à courir les cabarets et les femmes.

L’avis de Mediafilm

It. 1960. Drame de moeurs de Federico Fellini avec Marcello Mastroianni, Anita Ekberg, Anouk Aimée. Un journaliste est appelé à fréquenter les milieux les plus faisandés de Rome. Oeuvre magistrale. Vision critique implacable et lucide. Mise en scène flamboyante. Interprètes excellemment dirigés.

Revue de presse

La Passion de Federico Fellini

LA DOUCEUR DE VIVRE se présente (...) comme un vaste chapitre de la comédie humaine de notre époque. Fellini nous y décrit (...) un monde inconscient et frivole (...) dominé par le goût de l'argent, de la gloriole tapageuse et des plaisirs faciles. (Texte paru en 1960)

Le Choc violent

Il y a dans le film un comique grinçant qui est extrêmement palpable. Mais le choc des situations est tel que l'on rit d'une façon un peu coupable (...). Car LA DOUCEUR DE VIVRE est un drame effroyable dont les prolongements ne paraissent pas aussi immédiatement apparents que chez un Antonioni. (Texte paru en 1960)

Une Cruelle Leçon d'anatomie

Ce film est puissant, implacable, pesant, magnifique comme LA LEÇON D'ANATOMIE. Par delà la curée des hyènes photographes, l'angoisse contemporaine s'y exprime, comme jamais peut-être. (Texte paru en 1960)

Fellini et ses contemporains...

LA DOUCEUR DE VIVRE constitue en quelque sorte une vivante chronique de notre temps (...). Fellini a observé avec sa caméra certains aspects scandaleux de la vie romaine actuelle et n'a pas hésité (...) à les stigmatiser sur l'écran en une suite de tableaux pris sur le vif. (Texte paru en 1960)

Un Monde et son délire

(...) on a blâmé Fellini de braquer trop précisément sa caméra sur un monde de plaisir effréné, de compromissions, de scandales (...). Observation et constat d'un monde sans Dieu, LA DOUCEUR DE VIVRE est aussi (...) un somme de Fellini et un très grand spectacle. (Texte paru en 1963)

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Paradis Paradis
Mediafilm

Rus. 2016. Drame de Andrei Konchalovsky avec Julia Vysotskaya, Christian Clauss, Philippe Duquesne. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En 1942, dans un camp de concentration, les destins entrecroisés d'une aristocrate russe qui s'est jointe à la Résistance, d'un Français qui sympathise avec l'ennemi et d'un officier SS, héritier déchu d'une famille de la noblesse allemande.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!