Mediafilm - Cinecole

1987

La mise en scène

Définition: ensemble des moyens techniques mis en oeuvre par un réalisateur et son équipe de tournage pour donner vie à un scénario sur un écran de cinéma (choix des mouvements de caméra, angles de prises de vue et éclairages, conception des décors, des costumes, prise de son, direction d'acteurs, etc.).

 

L’avis des gens du métier

"Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière." (Jean Cocteau)

L’avis des gens du métier

"Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière." (Jean Cocteau)

"Le garçon regarde la fille, la fille regarde le chat... et la caméra essaie de saisir ces deux connexions. C'est ça, le boulot de metteur en scène." (Emir Kusturica)

"Je ne crois pas que la technologie offrira de nouvelles possibilités; elle nous permettra seulement d'obtenir plus facilement - et mieux - les images que nous avons en tête.» (Steven Spielberg)

"Quand on me dit que certains metteurs en scène montrent aux acteurs ce qu'ils doivent faire, je ne comprends pas. Ce qui est intéressant, si vous avez une idée précise, c'est de les amener à le trouver par eux-mêmes." (Claude Chabrol)

L’extrait choisi

Décidé à être désormais plus italien que québécois, Ricardo se crée un look de circonstance.

L’extrait choisi

D’origine italienne, le réalisateur Ricardo Trogi joue avec le cliché de l’Italien frimeur. Après s’être mis du gel dans les cheveux, Ricardo sort de sa chambre: images au ralenti, montée en puissance d’une musique pompeuse, personnage sortant de la noirceur du couloir. Autant d’éléments de mise en scène pour traduire le sentiment d’importance que veut se donner Ricardo. Son arrivée dans la cuisine coïncidant avec la fin de la musique, l’entrée dans la lumière et le retour au défilement normal des images, plus l’intervention terre-à-terre de sa mère, le ramène immédiatement à la réalité.

 

 

Le scénario

Définition: manuscrit à l'origine de la production d'un film, comportant le récit, les dialogues et le découpage séquence par séquence, avec les indications de mise en scène et de prises de vues. Un scénario est soit original, c'est-à-dire directement écrit pour le cinéma, soit adapté d'une oeuvre préexistante, par exemple, un roman, une pièce de théâtre, une bande dessinée, un documentaire, une série télévisée ou même un autre film.

L’avis des gens du métier

"Si ça peut être écrit ou pensé, ça peut être filmé". (Stanley Kubrick)

L’avis des gens du métier

"Si ça peut être écrit ou pensé, ça peut être filmé". (Stanley Kubrick)

"Lorsqu'on raconte une histoire au cinéma, on ne devrait recourir au dialogue que lorsqu'il est impossible de faire autrement." (Alfred Hitchcock)

"Plus réussi sera le méchant, plus réussi sera le film." (Alfred Hitchcock).

"Le cinéma, c'est un stylo, du papier et des heures à observer le monde et les gens." (Jacques Tati).

"Pour moi, si le thème premier du film n'est pas l'amour, un échange de tendresse, ça ne vaut pas la peine de le faire." (Jean-Claude Lauzon)

L’extrait choisi

Alors que Ricardo dort et n’aspire qu’à végéter, les parents s’activent dans la maison.

L’extrait choisi

En une courte scène, un des enjeux principaux du film (ne rien faire pour Ricardo / travailler pour les parents) est résumé en quelques mots et gestes, le tout agrémenté d’un dialogue aux répliques mordantes («Ça fait 5 ans que tu relaxes!»). 

L'interprétation

Définition: manière dont un comédien incarne devant la caméra le personnage créé par le scénariste.

 

L’avis des gens du métier

"Jouer une vamp est ce qu'il y a de moins passionnant pour une actrice. Un ordinateur suffit à générer l'image d'une femme séduisante." (Meryl Streep)

L’avis des gens du métier

"Jouer une vamp est ce qu'il y a de moins passionnant pour une actrice. Un ordinateur suffit à générer l'image d'une femme séduisante." (Meryl Streep)

"Je suis de ceux qui jouent les rois. Il le faut, à cause de ma personnalité." (Orson Welles)

"Ce que je veux obtenir, c'est de pénétrer jusqu'aux pensées profondes de mes acteurs, à travers leurs expressions les plus subtiles. (Carl. T. Dreyer)

"Il y a un fossé absolument infranchissable entre un acteur, même essayant de s'oublier, essayant de ne pas se contrôler, et une personne, vierge de cinéma, vierge de théâtre, considérée comme une matière brute qui ne sait même pas ce qu'elle est et qui vous livre ce qu'elle ne voulait livrer à personne." (Robert Bresson)

"Je crois que dans notre métier, on cherche à dire la vérité. On raconte une histoire à travers un personnage, mais on cherche toujours le geste juste, le sentiment vrai." (Juliette Binoche)

L’extrait choisi

Devant l’insistance de Benito, son père, qui veut le faire réembaucher dans le restaurant où il travaille comme simple musicien, Ricardo s’énerve et tient des propos désobligeants.

L’extrait choisi

Dans cette scène, deux styles de jeu s’opposent: énergique (Jean-Carl Boucher) et retenu (Claudio Colangelo). La réaction de Benito - ou plutôt son absence apparente de réaction - traduit parfaitement la blessure du père face aux propos maladroits de son fils. Toute la souffrance du père passe par ses yeux. De même, tout le malaise de Ricardo lorsqu’il se rend compte de sa gaffe se lit dans ses yeux.

 

L’intention du cinéaste

Ricardo Trogi :

«Le film est une exploration. La plupart des événements que je raconte se sont produits. C’est arrivé pour vrai, mais il a fallu que je tricote des circonstances pour que tout cela puisse rentrer dans un film. Il y a eu la police, mais aussi d’autres choses dont je suis moins fier. J’ai dit des conneries à mon père que je regrette encore aujourd’hui.» (Le Huffington Post, 5 août 2014)

 

L’intention du cinéaste

Ricardo Trogi :

«Le film est une exploration. La plupart des événements que je raconte se sont produits. C’est arrivé pour vrai, mais il a fallu que je tricote des circonstances pour que tout cela puisse rentrer dans un film. Il y a eu la police, mais aussi d’autres choses dont je suis moins fier. J’ai dit des conneries à mon père que je regrette encore aujourd’hui.» (Le Huffington Post, 5 août 2014)

«1987 est une comédie qui a quelque chose de vrai. À 17 ans, tu es trop jeune pour choisir ton avenir, même si les adultes t’y invitent. Le film dit ça aussi.» (Le Devoir, 2 août 2014)

«Je n'ai pas la vie de Barack Obama. Je suis monsieur Tout-le-monde. Et je mise sur le fait que tout le monde a vécu des choses comme ça et va se reconnaître.» (Le Soleil, 26 juillet 2014)

La fiche de Mediafilm

1987

(v.o.f.)
1987
(v.o.sta.)

Genre : Comédie

Pays : Canada (Québec)

Année : 2013

Distributeur : Les Films Séville

Durée : 105 min.


Générique

Réalisation : Ricardo Trogi. scénario : Ricardo Trogi. Photographie : Steve Asselin. Montage : Yvann Thibaudeau.


Interprètes

Jean-Carl Boucher, Claudio Colangelo, Sandrine Bisson, Éléonore Lamothe, Pier-Luc Funk, Laurent-Christophe de Ruelle, Simon Pigeon, Rose Adam, Alyssa Labelle.


Résumé

Ricardo dresse une liste de choses à accomplir avant son entrée imminente au cégep: perdre sa virginité dans les bras de sa petite amie Marie-Josée, faire des virées en bagnole avec ses vieux copains et ouvrir une discothèque sans alcool destinée aux mineurs comme lui. Estimant à cinq mille dollars la mise de fonds pour démarrer son entreprise, l'adolescent de Québec frappe un mur à la banque, qui rejette sa demande de prêt au motif qu'il est sans emploi. Pour y remédier, son père, exaspéré de le voir traîner toute la journée, lui trouve un boulot de valet au restaurant italien où lui-même joue de l'accordéon. Or, l'adolescent est forcé de travailler le soir où il prévoyait faire l'amour pour la première fois avec Marie-Josée. Renvoyé prestement ce même soir pour avoir abîmé la BMW d'un client, Ricardo, de retour à la case départ, pense avoir trouvé le moyen d'amasser les cinq mille dollars.

L'avis de Mediafilm

Six ans après l'épatant 1981, Ricardo Trogi (QUÉBEC-MONTRÉAL, HORLOGE BIOLOGIQUE) poursuit avec un égal bonheur l'exploration amusée de ses souvenirs de jeunesse. Surmonté par la narration ironique du cinéaste et agrémenté d'apartés satiriques prenant pour cible la fonction publique québécoise, le récit illustre de manière drôle et authentique les préoccupations des adolescents et leur naïveté face aux problèmes complexes. L'orageuse relation père-fils procure par ailleurs au film ses moments les plus touchants, tandis que les origines italiennes des protagonistes permettent à l'auteur de formuler un commentaire critique, d'une belle actualité, sur les stéréotypes culturels. En plus de reconstituer efficacement les années 1980 à l'aide de vêtements et d'objets emblématiques de l'époque, Trogi signe une mise en scène colorée et rythmée, qui fait la part belle à la solide distribution. Celle-ci est dominée par le formidable Jean-Carl Boucher, alter ego du cinéaste, qui a pris de l'assurance et de la prestance avec l'âge.

Le dossier de presse

Télécharger le fichier

Le formulaire d'exercices pour les élèves

Prénom Nom
Enseignant(e) École
Niveau Courriel
Mon avis

J'ai aimé (cocher la case appropriée)

Le jeu des acteurs...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

L'histoire...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

La manière dont l'histoire m'est racontée...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

La photographie...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

La musique...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

Ce que j'en pense

Dans lequel des personnages te reconnais-tu le plus? Pourquoi?

Ricardo ne conservera pas sa «première job» très longtemps. Comment expliques-tu qu'il choisisse la contrebande d'autoradios pour faire de l'argent?

Ricardo, Caron, Dallaire et Boivin essaient à maintes reprises, sans succès, d’entrer au Dagobert, un bar de Québec. Le défi d’entrer là où c’est interdit, est-ce quelque chose qui existe encore ou c’était seulement en 1987? Explique.

Sur le classement de la Régie du cinéma

Décris la scène qui t'a le plus marquée et ce que celle-ci t'a fait ressentir.

Selon toi, y a-t-il des scènes ou des images qui peuvent être dérangeantes ou troublantes pour de jeunes enfants (par exemple : de moins de 8 ans)? Si oui, lesquelles et pourquoi?

À ton avis, le classement émis par la Régie du cinéma est-il approprié? Explique ta réponse.

Du côté du scénario

Les personnages

Quels rapports (affectueux, conflictuels, etc.) Ricardo entretient-il avec son père Benito?

Quels rapports (affectueux, conflictuels, etc.) Ricardo entretient-il avec sa mère Claudette?

Quels rapports (affectueux, conflictuels, etc.) Ricardo entretient-il avec sa soeur Nadia?

Une histoire

Ricardo expose à l'écran ses préoccupations. Nomme 3 de ces préoccupations.

Durant une discussion animée, Ricardo dit à son père qu’il ne veut pas avoir d’emploi de «fils d’immigrant». Qu’entend-il par «emploi de fils d’immigrant»?

Du côté de la réalisation

Une question de point de vue

Quels sont les éléments de décor de la chambre de Ricardo qui en font une «vraie chambre d’ado»?

Ricardo Trogi est aussi le narrateur du film, c'est-à-dire que c'est sa voix qu'on entend. Pourquoi le réalisateur a choisi d’assurer lui-même la narration?

Mon avis

J'ai aimé (cocher la case appropriée)

Le jeu des acteurs...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

L'histoire...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

La manière dont l'histoire m'est racontée...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

La photographie...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

La musique...

Beaucoup
Assez
Un peu
Pas vraiment
Pas du tout

Ce que j'en pense

Dans lequel des personnages te reconnais-tu le plus? Pourquoi?

«Pour avoir ma première job, faut que j'en aie une!» Voilà ce que Ricardo laisse entendre avec justesse. Tout un paradoxe, cependant! D'après toi, comment un jeune de 17 ans peut-il se préparer à un premier vrai emploi?

Ricardo ne conservera pas sa «première job» très longtemps. Comment expliques-tu qu'il choisisse la contrebande d'autoradios pour faire de l'argent?

Le film est ponctué par la relation amoureuse de Ricardo avec Marie-Josée, sa blonde. Entre 1987 et 2014, est-ce que les relations amoureuses ont changées? Explique ton point de vue.

Marie-Josée répète à Ricardo: «Tu m’aimes-tu?» Pourquoi est-ce si important de savoir si l’autre partenaire du couple nous aime ?

Ricardo, Caron, Dallaire et Boivin essaient à maintes reprises, sans succès, d’entrer au Dagobert, un bar de Québec. Le défi d’entrer là où c’est interdit, est-ce quelque chose qui existe encore ou c’était seulement en 1987? Explique.

Sur le classement de la Régie du cinéma

À ton avis, le classement émis par la Régie du cinéma est-il approprié? Explique ta réponse.

Selon toi, y a-t-il des scènes ou des images qui peuvent être dérangeantes ou troublantes pour de jeunes enfants (par exemple : de moins de 8 ans)? Si oui, lesquelles et pourquoi?

Décris la scène qui t'a le plus marquée et ce que celle-ci t'a fait ressentir.

Du côté du scénario

Les personnages

Quels rapports (affectueux, conflictuels, etc.) Ricardo entretient-il avec son père Benito?

Quels rapports (affectueux, conflictuels, etc.) Ricardo entretient-il avec sa mère Claudette?

Quels rapports (affectueux, conflictuels, etc.) Ricardo entretient-il avec sa soeur Nadia?

Une histoire

Ricardo expose à l'écran ses préoccupations. Nomme 3 de ces préoccupations.

À plusieurs reprises, Ricardo interrompt une réunion de «hauts fonctionnaires» à qui il pose diverses questions concernant l’âge d’entrée dans les bars, le premier emploi, les choix de carrière, etc. Comment expliques-tu la présence de Ricardo à cette réunion?

Durant une discussion animée, Ricardo dit à son père qu’il ne veut pas avoir d’emploi de «fils d’immigrant». Qu’entend-il par «emploi de fils d’immigrant»?

Ricardo est pris par surprise lorsque Boivin annonce à ses amis qu’il «fait l’équipe» à Drummondville et qu’il part dans les prochaines minutes. Comment se sent Ricardo à ce moment?

Du côté de la réalisation

Une question de point de vue

Quels sont les éléments de décor de la chambre de Ricardo qui en font une «vraie chambre d’ado»?

L’image de la résidence familiale revient à plusieurs reprises dans le film. Elle est souvent suivie de scènes familiales. Ces plans répétés ont-ils un rôle spécial dans la réalisation du film?

Ricardo Trogi est aussi le narrateur du film, c'est-à-dire que c'est sa voix qu'on entend. Pourquoi le réalisateur a choisi d’assurer lui-même la narration?

Certaines scènes se déroulent en soirée, tandis que d’autres se déroulent au grand jour. Quelles pourraient être les intentions du réalisateur en privilégiant ainsi l'obscurité ou le grand jour?

Retranscrire ci-dessous le code inscrit dans l'image de droite *
Terminé

Lorsque vous cliquez sur Terminé, un courriel vous est envoyé. Vous y trouverez un fichier pdf ainsi qu’un lien vous permettant de revenir à cette page et de continuer à répondre aux questions.

La bande-annonce
À propos de CinÉcole

Depuis 2009, Mediafilm pilote CinÉcole, un programme entièrement gratuit dédié au développement de la cinéphilie et du sens critique chez les jeunes. Notre mission: former les cinéphiles de demain en projetant aux élèves du secondaire des films québécois de qualité et en facilitant un suivi en classe au moyen de cahiers pédagogiques en ligne.

 

Information et inscription:

Olivier Lefébure

Tél.: (514) 524 - 8223 (poste 208)

Courriel: olefebure@mediafilm.ca

 

Téléchargez le dépliant 2017-2018

 

Déroulement de l'activité
Mediafilm - Les sorties

Les sorties au cinéma

MEDIAFILM.ca coordonne l’activité de la façon suivante

Préparation en amont

  • Choix du film et réservation de la salle
  • Appel aux écoles secondaires et inscriptions
  • Préparation et mise en ligne des outils pédagogiques dans le site cinecole.ca
  • Organisation logistique de l’activité auprès de la salle et du distributeur

Le jour de l’activité

  • Accueil des élèves
  • Présentation du site cinecole.ca
  • Présentation du film
  • Projection du film
  • Après la projection, animation d’un échange questions-réponses (20-30 minutes)
  • Important: l’activité requiert, de la part de l’institution, la présence de quelques enseignant-e-s pour encadrer les élèves.

 

 

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!